Ignace -Traitements existants contre le covid19
Baleine sous caillou

Traitements existants contre le Covid19

Partager cet article :

Les traitements existants pour soigner le Covid19 sont utilisés dans de nombreux pays. L’Ivermectine, l’hydroxychloroquine, l’Artémisia Annua , les antibiotiques de la classe des macrolides … diminuent considérablement la charge virale du coronavirus. Pourtant le gouvernement et les médias ne parlent QUE du vaccin. Étrange quand on sait que nous n’avons aucun recul sur ces vaccins ( a contrario des médicaments proposés contre le covid19), que le Covid19 dans la plupart des cas est bénin, et surtout quand on nous dit que même les vaccinés peuvent attraper la maladie ( moins virulente parait-il mais comme dans la plupart des cas le virus est bénin… alors ? ) . Si vaccin ne protège donc pas d’une infection quel est l’intérêt de la vaccination ?

 

 

Traitement du Covid19 avec l’hydroxychloroquine

 

Ce médicament qui à la base est employé pour soigner le paludisme aura marqué les esprits au cours de l’année 2020 !

Malgré le fait qu’il soit reconnu comme traitement contre les coronavirus dans la revue « The Lancet » depuis novembre 2003 ( oui je sais, la même revue qui des années après dans une étude bidonnée dira le contraire … )  c’est ici, il sera retoqué au rang des médicaments terriblement dangereux.

De nombreuses études viendront prouver que ce médicament allié avec un antibiotique de la classe des macrolides ( azitromycine) + zinc traite le Covid19, en vain elles seront ridiculisées elles aussi. Ici

Pourtant, des ministres, des politiques … ont pris le traitement du Professeur Raoult ( Buzin, Mélanchon… )  c’est ici 

Oui c’est abjecte …. Il y’en a sur terre qui sont plus égaux que d’autres.

En Roumanie une pneumologue Flavia Grosan n’est pas d’accord avec le protocole de soins Covid19 administré aux patients. De son propre chef, elle préfère donner de la clarithromycine un antibiotique de la classe des macrolides et se méfie des surdoses d’oxygène souvent responsables d’œdèmes cérébraux. C’est ici

 (Ajout ) Enfin, nous apprenons dans la conférence de presse du ministre de la santé le 20 mars 2021 qu’en cas de symptômes une antibiothérapie peut être prescrite C’est ici .

Cela fait un an que des médecins courageux prescrivent un traitement à base d’antibiotique de la classe des macrolides pour soigner leurs patients atteints du Covid19 et beaucoup d’entre eux se sont retrouvés devant le conseil de l’ordre pour cela !!!!!!!!!!!!!!!! 

 

 

 

Traitement du Covid19 avec l’ivermectine

 

Satoshi Omura prix Nobel de médecine et découvreur de l’ivermectine ne comprend pas les réticences des autorités sanitaires à traiter le Covid19 avec l’ivermectine.

L’association médicale de Tokyo a également donné une recommandation en faveur de l’ivermectine , c’est ici

Ce médicament, l’ivermectine a fait l’objet de 20 études contrôlés randomisés (89% baisse des infections) et de 40 essais sur 14 717 patients. C’est ici ( Voir les études publiées sur ce site et les vidéos ici )

 

Pourtant, dans certains pays comme la France l’autorisation de prescription de l’ivermectine comme traitement contre le Covid19 n’est toujours pas au gout du jour. Le Dr Tess Lawrie ( qui évalue des traitements pour le compte de l’OMS) nous explique dans une vidéo du 17/03/2021 parue sur France soir , le bidonnage ( les pressions, les conflits d’intérêts ) concernant les conclusions de la méta-analyse d’Andrew Hill. C’est ici ( à partir 17 mn )

En effet, certains scientifiques ont fait une étude en défaveur de l’ivermectine  ( la seule négative sur les 20 autres), mais il est quand même important à mon sens de noter que ces auteurs ont reçu des subventions :

  • de l’Institut Pasteur Sanofi 
  • Glaxosmithkline et Janssen 
  • Des honoraires personnels de Merck Sharp et Dohme et Gilead

Comprenne qui veut …

 

Même l’OMS ( organisation mondiale de la santé) dit que l’ivermectine est sans danger ( elle est utilisée en Afrique pour soigner l’onchocercose , maladie des vers ) c’est ici

 

L’OMS s’est engagée à donner une réponse fin mars 2021 concernant le traitement de la Covid19 avec l’ivermectine ( 10 mois que nous attendons…) 

Cela semble incroyable … mais vrai ! 

On préfère vanter des traitements improbables et couteux comme le Remdevisir ici, les anticorps monoclonaux  ( entre 1000 et 2000 € la dose  rien que ça …  et pas d’efficacité contre les variants ici ) ou bien lancer des études sur l’interféron ici dont on aura les résultats dans quelques mois, au lieu de traiter les gens malades du covid19 avec les médicaments qui ont fait leurs preuves sur ce virus et à des prix ridicules.  INCROYABLE !

Beaucoup de médecins ont peur de se retrouver devant le conseil de l’ordre pour avoir braver les directives du gouvernement et ainsi ne font pas de prescription d’ivermectine …

L’ANSM ( l’agence nationale sécurité des médicaments ) a tout de même rappelé dans un courrier du 03/03/2021 ( réponse après un courrier de relance et une mise en demeure … ) adressé à Maitre Teisseidre que :

 

« En tout état de cause, conformément au principe de liberté de prescription, les médecins peuvent le cas échéant, dans le respect de la loi, prescrire un médicament en dehors des indications validées par l’AMM, y compris en l’absence de RTU »  

Source ici

On l’utilise dans beaucoup de pays notamment l’Inde ( faible taux mortalité ).

 

(Ajout du 26/03/2021)  La réponse de l‘agence Européenne des médicaments (EMA) est tombée concernant l’Ivermectine le 22/03/2021 :

Elle déconseille l’utilisation de l’ivermectine pour la prévention et le traitement du Covid19.

Source Ici

Scandaleux !

En fait ils nous disent que des pays comme :

  • L’Inde
  • Le Japon
  • La Tchéquie
  • La Slovaquie
  • Le Mexique
  • L’Argentine

mettent leurs population en danger vue qu’ils soignent le Covid19 avec le médicament qu’est l’Ivermectine.

Quand on sait qu’ils ont donné une autorisation de mise sur le marché pour le REMDESIVIR ( reconnu pour bousiller les reins) et émis un avis favorable pour les anticorps monoclonaux qui avaient pourtant des avis moins favorables à l’Ivermectine …. On est en droit de se poser des questions.

Mais circulez il n’ y a rien à voir ou plutôt baleine sous caillou …..

En effet, la Directrice générale de l’agence européenne des médicaments, Emer Cooke a travaillé à l’association européenne des groupes pharmaceutique à Bruxelles qui est je vous le donne en mille LE PRINCIPAL LOBBY DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE AUPRES DE L’UNION EUROPEENNE. 

Conflits d’intérêts ? Mais non voyons ou allez vous chercher des choses pareils ?

 

Gestion des lits de réanimation

 

En île de France 1 200 lits de réanimation pour 12 millions d’habitants …

En France nous avons selon la cour des comptes 10 707 lits de réanimation pour 67 millions d’habitants en avril 2020,  Voir ici

Ou comment créer un problème pour mener la population ou l’on veut.

En l’occurrence ici à la peur irrationnelle de ce virus, à la conclusion que pour reprendre une vie normale la seule solution est la VACCINATION. A partir du 20/03/2021 en île de France, en PACA et en haute Normandie rebelote avec le confinement pour soulager les hôpitaux saturés de ces régions. Nous assistons en direct à la destruction du tissu économique de proximité, les petits commerces non alimentaires avec fermeture obligatoire  pendant un mois ( date du 19/03/2021), à la soumission de la population avec interdiction de déplacement au delà d’un périmètre de 30 km et le port d’une obligation de déplacement.

Il ne faut pas oublier que le gouvernement obéi à Bruxelles ( il a une feuille de route ), à des directives de l’union Européenne concernant les dépenses de santé. Ces directives sont de réduire ces dépenses drastiquement. Voir ici 

Oui, la destruction du système de santé Français est acté depuis déjà pas mal de temps mais s’accélère grandement avec l’opportunité Covid19.

En effet, SI nous avions assez de lits de réanimation sur tout le territoire Français, le confinement n’aurait pas lieu d’être. Et les mesures liberticides n’auraient pas pu être instaurées.

 

Purificateur d’air 

 

Le Président de la fédération des médecins de France Jean Paul Hamon  nous explique le 07/03/2021 sur le plateau de la chaine LCI qu’il a pris connaissance de l’existence d’une solution anti-covid fabriquée dans une société Nantaise en France . C’est un purificateur d’air capable de détruire le virus à 99.6% dans une pièce fermée de 50M2 en 10mn. Un laboratoire indépendant a confirmé l’expérience. Le Dr Hamon a donc appelé Olivier Véran notre ministre de la santé et médecin, pour lui demander de creuser la question et d’envoyer sur place une équipe de scientifique. Quoi de plus normal que d’essayer de sauver des vies ?

Et bien non, Véran n’a pas daigné répondre au Dr Hamon. Circulez il n’y a rien à voir !

Et après on traite les gens de complotistes ?

Pourtant cela permettrait la réouverture des lieux publics non ? 

Voir le passage de la vidéo à partir de 2 mn.

 

Artemisia annua

 

En Afrique et à Madagascar on soigne le Covid19 avec plusieurs traitements ( hydroxychloroquine…) dont une plante : L’artemisia annua.

Cette plante dont le principe actif est l’artémisinine a été remise en circulation thérapeutique pendant la guerre du Vietnam pour soigner les soldats de la malaria ou paludisme. ( Le Professeur Perronne s’est également intéressé aux effets thérapeutiques de cette plante ).

Mais apparemment elle soigne également le Covid19…

Madagascar dès avril 2020 a mis en vente une tisane le Covid organic ou CVO à base de cette plante.

Le pays n’a pas tardé à être la risée du monde. Voir ici

Bien sûr, le traitement à base d’artémisia est critiqué par l’OMS, par certains scientifiques ( conflits d’intérêts ?) pour le motif que les études manquent de recul,  tout comme celle de l’hydroxychloroquine, de l’ivermectine …

Pourtant l’institut Max Planck se penche également sur le rôle thérapeutique de la plante en traitement du Covid19. ICI

En tout cas les chiffres parlent d’eux même : 

  • 338 décès à la date du 19/03/2021 à Madagascar pour 100 000 habitants dont une population de 26 955 737 habitants. C’est ici

 

 

Les chiffres de la mortalité Covid19 de 2020 sont faux !

 

D’après l’INED ( l’institut d’étude National démographique) les chiffres ont été gonflés. En effet pour deux chercheurs Gilles Pison et France Meslé les chiffres de la mortalité Covid19 englobent d’autres pathologies.

Pour eux, sur les 68 000 morts de 2020 seuls 42 000 seraient dus au coronavirus. Voir ici et l’étude ici

 

 

En conclusion, le gouvernement aidé de la majorité des médias et de certains médecins instillent la peur au sein de la population ( services réanimation saturés, peur des variants, mortalité en hausse …)  en omettant de révéler des informations capitales :

  • Importance de la vitamine D, C et du Zinc pour combattre le virus
  • Avoir chez soi un oxymètre ( appareil mesurant la concentration d’oxygène dans le sang), environ 25 €
  • Traitement divers existants ( Hydroxychloroquine, Azithromycine ( antibiotique des macrolides), Ivermectine …)
  • Les services hospitaliers en réanimation sont saturés comme tous les ans ! C’est pas nouveau malheureusement.
  • La grippe saisonnière a disparue comme par enchantement …. ( elle est désormais confondue dans les statistiques du covid19)

 

 

Pour aller plus loin :

  • Site mortalité Covid19 par pays ( bon moyen de comparaison ) ICI
  • Bonsens.org ici
  • Stopcovid19.today ( Laissons les médecins prescrire ) Ici

 

♣♣♣

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *