Château de Tarascon XV siècle dans les Bouches du Rhône
Bouches-du-Rhône,  France,  PACA

Tarascon

Tarascon dans les Bouches du Rhône est une ville située sur la rive gauche du Rhône juste en face de la ville de Beaucaire  située elle, dans le Gard. Elle abrite un château médiéval remarquablement bien conservé et certainement l’un des plus beaux de France édifié au XV siècle.

En effet, la ville est connue pour son magnifique château dit du Roi René ou René d’Anjou qui y séjourna à maintes reprises avec la Reine Jeanne de Laval au XV siècle. Connue également pour sa collégiale Royale Sainte Marthe ( patronne de la ville ), sa Tarasque, un monstre qui semait la terreur dans la ville et qui fut terrassé par la Sainte, et enfin pour le célèbre « Tartarin de Tarascon » héros Burlesque d’Alphonse Daudet  !

 

Château de Tarascon

 

A cet emplacement existait un premier château ( datant d’après les actes de 1030) occupé au XIII siècle par Charles d’Anjou, comte de Provence et frère du Roi de France Saint Louis.

Le château actuel sera édifié sur les ruines du premier entre 1400 et 1435 par Louis II et Louis III ( son fils) d’Anjou. Véritable forteresse aux fonctions militaires et résidentielles elle a pour but de maintenir, d’asseoir l’autorité des comtes de Provence ( cousins du Roi de France) sur les territoires de l’Italie du Nord et du Sud. 

1 1024x584 - Tarascon
Château de Tarascon XV siècle dans les Bouches du Rhône

 

Le Roi René, qui était un artiste-peintre et écrivain, collectionneur de manuscrits, vint y séjourné maintes fois avec sa cour et sa Reine lors de sa présence en Provence ( il séjournait également à Aix en Provence). Il le meubla et commanda des peintures afin d’orner les salles. On lui doit également l’édification du pont fixe du château ( auparavant pont-levis).

2 1024x533 - Tarascon
Château de Tarascon XV siècle dans les Bouches du Rhône

 

Ce Roi René meurt en 1480 et à partir de 1481 le château perd de son aura et ne sert qu’occasionnellement au Rois qui se succèdent.

Il sert de lieu de garnison pour les troupes Royales pendant les guerres de religion en 1586 mais également en 1632 pour le siège du château de Beaucaire situé de l’autre coté du Rhône pratiquement en face du château de Tarascon.

C’est à partir du XVIII et jusqu’en 1926 que le château sert de prison d’ou les nombreux graffitis présents dans les différentes salles de la forteresse. ( dessin de galères, carré magique dit SATOR…)

 

3 1024x531 - Tarascon
Château Tarascon des comtes de Provence

Il mesure 130 mètres de long sur 36 mètres de large, possède 4 tours qui forment le logis Seigneurial proprement dit.

 

4 1024x453 - Tarascon

 

La prison ferme en 1926 et en 1932 le château devient propriété de l’État.

Il est restauré et ouvre ses portes au public en 1933.

 

5 - Tarascon
Douves du château de Tarascon
6 1024x456 - Tarascon
Le Rhône et de l’autre coté de la rive le château de Beaucaire

 

La Tarasque

 

Au pied du château une sculpture de la célèbre Tarasque de Tarascon qui terrifia les gens de la région vers l’an 48. Monstre amphibien elle habitait le Rhône et faisait tremblée d’effroi les Tarasconnais.

Or vers l’an 48 justement, Sainte Marthe qui est la sœur de Marie-Madeleine ( Marie Madeleine qui se retira dans la grotte de la Sainte Baume) et qui quitte la Palestine lors des persécutions contre les Chrétiens arrivera à Tarascon

C’est Sainte Marthe qui domptera la Tarasque, l’attachera avec sa ceinture et la donnera aux habitants qui la tueront. En fait, il est fort probable que ce monstre fut un crocodile échappé des arènes d’Arles  située à peu près à 18 km … 

7 - Tarascon
La Tarasque devant le château de Tarascon
10 - Tarascon
Tarasque de Tarascon
11 - Tarascon
Légende de la Tarasque

 

La collégiale Sainte Marthe

 

Elle est située en contrebas du château de Tarascon et représente l’un des sanctuaires les plus célèbres de Provence.

Au IV siècle, une première basilique logeait le sarcophage de la Sainte. C’est en l’an 500 que le Roi Clovis malade vint y prier la Sainte. Il en fut guérit.

Pendant les invasions Musulmanes, la basilique fut fortement endommagée, elle fut reconstruite par le Roi d’Aragon au XII siècle et remaniée maintes fois au cours des siècles (XIV, XV et XVII ).

On redécouvre alors à cette époque ( en 1187) les reliques de Sainte Marthe. 

Dès lors on vient de toute la Chrétienté en pèlerinage à Tarascon et les miracles sont nombreux.

C’est dans la crypte de la collégiale que se trouve le tombeau de Sainte Marthe. 

12 - Tarascon
L’église Sainte Marthe à Tarascon
30 - Tarascon
Collégiale Sainte Marthe Tarascon
GOPR8733 1024x768 - Tarascon
Nef de la collégiale royale Sainte Marthe
15 - Tarascon
Reliquaire de Sainte Marthe, soeur de Sainte Marie-Madeleine – Tarascon
16 - Tarascon
Sainte Marthe & la Tarasque
GOPR8741 1024x768 - Tarascon
Entrée de la crypte de Sainte Marthe à Tarascon
GOPR8739 1024x768 - Tarascon
Crypte de la collégiale de Sainte Marthe et le tombeau de la Sainte
17 - Tarascon
Brigitte de Suède à Tarascon
20 - Tarascon
Saint Louis à Tarascon

Sainte Marthe

 

Sainte Marthe est souvent représentée les pieds sur  la Tarasque ou le dragon. D’autres Saints sont également représentés ainsi comme Saint Michel, Saint Georges, Sainte Marguerite, Sainte Radegonde …

Ils sont dénommés les Saints Sauroctones ou tueur de lézards.

Ce sont des Saints dans les premiers siècles du christianisme qui tuent ou maîtrisent « les lezards ».

Sainte Marthe XVIIIe Musée des Arts et traditions populaires - Tarascon
Sainte-Marthe XVIIIe Musée des Arts et traditions populaires

 

Sainte Marguerite - Tarascon
Sainte Marguerite de Romano & Raphael vers 1518
Saint Michel terrassant le dragon de Josse Lieferinxe vers 1500 - Tarascon
Saint Michel terrassant le dragon de Josse Lieferinxe vers 1500

 

La représentation du dragon, tarasque, serpent, vouivre ou crocodile nous met en présence de forces telluriques ou chthoniennes, force terrestre, de la fécondité ( déesse-mère) , du monde souterrain. Force très puissante, brute non maîtrisée. 

Les Saints sauroctones qui terrassent « le monstre » ( à l’aide de prière, d’épée…)  maîtrisent en fait leurs démons intérieurs, leurs noirceurs, leurs materia prima et deviennent dès lors des initiés, des sages.

Ce n’est pas nouveau, dans l’Antiquité en Égypte Horus était représenté sur des crocodiles ce qui symbolisait sa victoire sur les forces maléfiques. Voir ICI

Marie, mère de Jésus est également représentée sur quelques statues comme foulant le serpent à ses pieds.

gopr0536 e1534600258866 - Tarascon
Marie foulant le serpent – Église St Jacques à Béziers (2018)

Centre ville de Tarascon

 

L’hôtel de ville date de 1648.

21 - Tarascon
Hôtel de ville de Tarascon
22 1024x466 - Tarascon
Arcades ville de Tarascon
23 - Tarascon
Fronton du Mont de piété à Tarascon

 

Tartarin de Tarascon est un héros burlesque d’Alphonse Daudet. Les provençaux d’ailleurs à l’époque de la sortie du livre (1872) ont très mal prit cette caricature et ont maudit Alphonse Daudet. En effet, Tartarin est fanfaron, beau parleur, vantard un peu menteur sur les bords … 

A tel point qu’ils voudront lors de son voyage dans la région « avoir sa peau » !

25 - Tarascon
Tartarin de Tarascon
GOPR8749 1024x768 - Tarascon
Rue centre ville de Tarascon
28 1024x449 - Tarascon
Musée d’Art & d’Histoire de Tarascon

♣♣♣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *