Reconstruction de Stonehenge dans les années 1960
Baleine sous caillou,  Histoire,  XVIII siècle, Les lumières

Stonehenge

Partager cet article :

Stonehenge est un site dit « mégalithique » érigé entre – 3 000 et – 2 000 de notre ère et composé de pierres verticales. Il est situé dans le sud de l’Angleterre dans le comté du Wiltshire à une dizaine de kilomètres de Salisbury. 

Le pionnier de la recherche archéologique sur ce site est William Stukeley, un antiquaire reçu Franc maçon en janvier 1721 et faisant des fouilles sur Stonehenge en Aout de la même année. Il sera également l’auteur d’une biographie d’Isaac Newton, son ami.

En 1723 il est le grand maitre de la loge qui se réunie à la taverne de la fontaine à Londres. Il est persuadé que la Franc maçonnerie est la résurgence des mystères anciens. Il se proclame d’ailleurs archi-druide (Chyndonax ) et écrit un livre « Stonehenge » qui contribue au renouveau romantique, au mythe druidique. 

 

« Il contribuera avec Macpherson et Thomas Gray à créer les principales bases historiques et littéraires pour la renaissance druidique du XVIII siècle. » 

Wikipédia, Piggott

 

Le site de Stonehenge à l’époque de Stukeley n’a rien à voir avec le Stonehenge d’aujourd’hui….

En 1901 , une première reconstruction à lieu, mais c’est réellement entre 1953 et 1958 sous l’égide de la famille royale d’Angleterre que Stonehenge va être remanié d’une façon tout à fait contemporaine ( voir le site English heritage qui a été obligé devant l’énormité du fake dévoilé de publier sur le site des photos de la reconstruction, car cette histoire était cachée au public depuis les années 70 et non notifiée sur les guides officiels) .

1258 - Stonehenge
Reconstruction de Stonehenge dans les années 1960

 

A tel point que l’archéologue Christopher Chippendale ( université de Cambridge) a dit clairement et sans ambages que le site actuel n’a rien à voir avec l’original !

 

Adieu donc les cérémonies druidiques ( le site ne l’est peut être pas …!) avec solstice d’été, la légende de Merlin …

 

♣♣♣

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *