index - Projet Paperclip
Baleine sous caillou

Projet Paperclip

Partager cet article :

Le projet Paperclip consistait à récupérer dès 1945 les meilleurs scientifiques Nazis afin de les extrader vers l’Amérique. Beaucoup d’entre eux se retrouveront aux États-Unis, en Amérique du sud notamment en Argentine, au Paraguay, au Brésil, au Chili…  Ce projet vit le jour sous le président des États-Unis Harry Truman.

Et oui, très peu de criminels nazis en fait ont été jugés au procès de Nuremberg qui s’est tenu de novembre 1945 à octobre 1946. 

Beaucoup ont pu s’échapper grâce à la complicité d’un évêque Autrichien Alois Hudal qui n’avait pas de bonnes relations avec le Vatican et le Pape Pie XII ( voir encyclique du Pape sur l’idéologie Nazi « Mit brenneder sorge » ) puisqu’il soutenait l’idéologie du III Reich.

D’autres prêtres, Croates cette fois-ci, appartenant à l’ordre des Franciscains et sous la direction du père Krunoslav Draganovic aidèrent également à mettre en place des réseaux d’exfiltration aidant ainsi certains Nazis à fuir.

Il est dit que la croix-rouge participa au projet… ( principe de neutralité )

Et bien sûr, la CIA  eut un rôle considérable pour récupérer des scientifiques Nazis de haut niveaux pour les États-Unis ( environ 3 000 ) , ce que l’on nommera le projet Paperclip. 

Cependant, il est à noter que d’autres pays profitèrent également de ces « cerveaux » :

  • L’URSS ( environ 5 000 savants )
  • La France , plus d’un millier : c’est ici
  • L’Angleterre ( environ 10 )

A l’époque c’était la guerre froide entre les États-Unis et l’URSS, il était de bon ton de s’accaparer les meilleurs scientifiques au monde et …. ils étaient Allemands.

Certains embarqués contre leurs grès dans le Nazisme , d’autres en toute conscience. 

L’on doit à ces scientifiques des recherches sur :

  • les armes chimiques ( Zyklon B…)
  • les médicaments  Ici et ici
  • les drogues, psychotropes ( Pervitine dont les soldats Allemands sont abreuvés, l’Allemagne détient 80% du marché mondial de la cocaïne entre les deux guerres avec ds firmes comme Merck, Knoll) 
  • Propulsion de fusée avec Wernher Von Braun ou Kurt Debus ( ancien nazis) tous les deux ayant de hautes responsabilités à la NASA.
  • le contrôle mental, la manipulation des masses ( MK ultra…)

 

 

Les États-Unis bénéficièrent ainsi d’une avancée technologique considérable sur le reste du monde. A tel point que l’Allemagne de l’ouest proteste contre le pillage de ses cerveaux et fait arrêter l’opération Paperclip en 1957.

 

Quelques scientifiques nazis ayant bénéficié de réseaux d’exfiltration :

  • Adolf Eichmann ( Argentine via Alois Hudal)
  • Klaus Barbie ( Argentine via Draganovic)
  • Joseph Mengele ( Argentine, Paraguay)
  • Baron Otto Wachter ( Rome, via Hudal)
  • Werhner Von Braun ( Alabama,  ou il devient en 1950 directeur technique du Redstone Arsenal travaillant sur V2/ missile guidé pour la NASA, Walt Dysney…)
  • Kurt Debus ( Alabama, ingénieur au Redstone Arsenal, puis responsable du centre spatial Kennedy)

 

♣♣♣

Partager cet article :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *