Christian_Perronne_
Baleine sous caillou

Professeur Perronne

Partager cet article :

 

Le professeur Christian Perronne connu pour dénoncer les mensonges sur le Covid19, est également spécialiste de la maladie de Lyme et a co-signé avec la directrice de la Maison de l’Artémisia deux études sur cette plante qui prise en tisane soignerait le paludisme.

Christian Perronne est médecin, professeur de maladies infectieuses et tropicales à l’université de Versailles Saint Quentin et chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches.

Il a été également vice-président d’un groupe d’experts chargé de conseiller l’OMS sur la politique vaccinale Européenne en 2009.

En France, il est considéré comme le spécialiste de la mystérieuse maladie de Lyme ( piqûre de tique ) et a écrit un livre sur ce sujet : La vérité sur la maladie de Lyme : Infections cachées, vies brisées, vers une nouvelle médecine aux éditions Odile Jacob.

Il s’est d’ailleurs désolidariser de beaucoup de médecins lorsqu’il a remis en cause la fiabilité du test Elisa ( test de la borréliose faussée en France) pour diagnostiquer cette maladie. Pour ce faire tester correctement c’est en Allemagne, dans une clinique spécialisée à Augsbourg qu’il faut se rendre.

Puis lorsqu’il a déclaré en 2016 que l’explosion des cas de la maladie de Lyme était due à l’armée Américaine et aux scientifiques militaires, notamment au virologue Nazi Erich Traub qui aurait trafiqué des tiques en laboratoire. C’est en effet à Plum Island aux USA, entre 1949 et 1953 dans un laboratoire que des expériences aurait été menées afin de rendre la quantité de Borrélia des tiques beaucoup plus contagieuse et ce dans le but d’une guerre bactériologique contre les animaux de l’URSS afin de rendre malade et d’affamer la population. Par inadvertance ( ?  ) , les tiques auraient quittés le labo et se seraient propagés aux alentours. ( ce ne serait pas la première fois qu’un accident de laboratoire aurait eut lieu voir ici)

L’information a été révélée dans un livre « Lab 257 » écrit par un avocat Michael Caroll.

Sources :

 

 

Il s’est également intéressé aux bienfaits thérapeutiques d’une plante censée soigner depuis des millénaires le paludisme ou la Malaria : L’artémisia annua

Avec la directrice de la maison de l’Artémisia ( ONG Française) il a co-signé deux études sur cette plante et son action sur le paludisme en tisane et donc à moindre frais que les médicaments conventionnels publiées en 2018 et 2019 dans la revue Phytomedecine.

Ces deux études viennent d’être rétractées par la revue en Août 2020 ( bizarre vous avez dit bizarre ? ) concernant des anomalies majeures … voir ici

A savoir qu’actuellement l’artémisia annua est interdite de commercialisation en France, mais est susceptible de soigner :

  • Le paludisme
  • le cancer
  • et le Covid19 ( l’institut Max Planck en Allemagne fait des recherches actuellement à ce sujet août 2020) 

Enfin, si nous connaissons actuellement le professeur Perronne c’est surtout pour le rôle qu’il à jouer dans les médias en défendant le traitement du professeur Raoult ( qui à une époque ceci dit en passant, n’a pas été tendre avec lui concernant ses travaux sur la maladie de Lyme)

Bref, ces deux grands hommes se sont tout de même retrouvés sur un point :

Ils sont paraît il tous les deux complotistes …. 

Deux dingues, fous à lier qui prennent le risque de flinguer leur carrière pour soigner des gens ! 

 

Pour ce crime de lèse majesté,  tous les deux devront passer devant le conseil de l’ordre National des médecins ! 

Une dinguerie cette histoire.

A lire :

Y a t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? Perrone

Epidémies, vraies dangers et fausses alertes. Raoult

 

♣♣♣

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *