Notre dama la grande Poitiers
France,  Nouvelle Aquitaine,  Vienne

Poitiers

Partager cet article :

Poitiers ou la ville aux cent clochers est un haut lieu Chrétien avec la présence du baptistère Saint Jean, l’un des plus anciens édifice Chrétien datant du IV siècle. Mais l’édifice le plus connu de Poitiers est sans nul doute la magnifique église Notre dame la grande.

Poitiers est la préfecture de la Vienne et la capitale de la région du Poitou en Nouvelle Aquitaine. La ville compte environ 88 000 habitants.

Au XII siècle Poitiers est réputée pour « sa cour lettrée » , et pour les troubadours ( Bernard de Ventadour , Arnaud Guilhem De Marsan … ) qui viennent visiter et rendre hommage à la reine Aliénor d’Aquitaine dans son palais.

Palais de pouvoir des ducs d’Aquitaine devenu par la suite  palais de justice et qui depuis 2020 est devenu propriété de la ville de Poitiers.

Notre Dame la grande & le baptistère Saint Jean

img 6186 e1543489307474 - Poitiers
Notre dame la Grande Poitiers dans la Vienne
notre dame la grande e1543489341464 - Poitiers
Notre dame la Grande Poitiers dans la Vienne
poitiers eglise st porchaire - Poitiers
Notre dame la grande Poitiers
img 6191 e1543489372193 - Poitiers
Colonnes peintes de Notre dame la grande à Poitiers
img 6187 - Poitiers
Centre ville de Poitiers, place de Notre dame la grande

Aliénore d’Aquitaine

Au XII siècle comme nous l’avons vu plus haut, Poitiers était la ville de résidence de l’ancienne Reine de France et Reine d’Angleterre la célèbre  Aliénore d’Aquitaine. Cette femme au caractère bien trempée épousa le Roi de France Louis VII en 1137, partit avec lui lors de la deuxième croisade ( ce qui fut le début de la fin de l’union …) et divorça le 21/03/1152 pour le motif fallacieux de consanguinité ( à cette époque il fallait un motif valable et sérieux pour se séparer, mais au bout de plus dix ans de mariage et la naissance de deux filles on se doute bien que ce ne fut qu’un prétexte …). Sa première fille Marie de Champagne fut la protectrice et mécène du poète Chrétien de Troyes a qui l’on doit l’œuvre du cycle Arthurien.

Loin de se morfondre de cette séparation, elle épousera  le 18/05/1152 soit deux mois plus tard Henri Plantagenêt, Henri II le futur Roi d’Angleterre avec qui elle aura huit enfants dont le célèbre Richard cœur de lion.

Elle fut donc la mère de dix enfants et une Reine qui fit de Poitiers une ville agréable et renommée pour sa cour de lettrée.

Mais le Roi d’Angleterre Henri II n’est pas un personnage commode ( tyrannique, volage …) et des dissensions vont apparaître au sein du couple. C’est donc en 1173 qu’Aliénor trame un complot contre son mari, le Roi.

Elle a le soutien de trois de ses fils, du Roi de France son ancien mari Louis VII, du Roi d’Ecosse Guillaume I et de quelques barons Anglais !

Malheureusement pour elle, elle est capturée par les troupes de son mari et est emprisonnée pendant 15 ans dans divers château en France ( Chinon…) et en Angleterre (Salisbury …)

C’est à la mort d’Henri II le 06/07/1189 qu’elle est libérée par le nouveau roi son fils, Richard cœur de lion. Ce dernier, occupé à la troisième croisade laisse sa mère gouverner l’Angleterre pour lui jusqu’à son retour.

Elle se retire ensuite à l’abbaye de Fontevrauld mais elle sortie de sa retraite spirituelle quelques années plus tard par la mort du Roi Richard au château de Châlus en 1199.

Elle s’occupe alors à 78 ans de ramener sa petite fille Blanche de Castille en France ( qui sera la mère du Roi St Louis ) afin qu’elle épouse l’héritier du trône de France Louis VIII .

Elle finira sa vie entre les murs de l’abbaye de Fontevraud mais décédera à Poitiers à 82 ans le 31/03/1204. Son gisant ( ainsi que celui de son mari le Roi d’Angleterre Henri II ) y repose.

img 6174 e1543489474357 - Poitiers
Marie mère de Dieu, Poitiers

♣♣♣

pdf - Poitiersprint - Poitiers
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *