Les Halles de type "Baltard" de Paulhan
France,  Hérault,  Occitanie

Paulhan

Partager cet article :

Paulhan village Languedocien en circulade situé dans la vallée de l’Hérault est à mi-chemin entre Béziers et Montpellier.

Occupé depuis la préhistoire puis dans l’antiquité par les romains ( villa Greco-romaine, exploitation agricole aux alentours), au moyen-âge le village appartenait aux Bénédictins de l’abbaye de Saint Thibéry , au vicomte de Béziers, de Mauguio et aux Seigneurs de Montpellier. Vinrent ensuite les Rois de Majorque puis enfin la famille de Veyrac .

Actuellement le village abrite environ 4 000 habitants et se trouve à 13 km de Pézenas et 11 km de Clermont l’Hérault. Il fait partie du territoire du Clermontais.

La chapelle Notre dame des vertus

 

Elle est mentionnée dans un acte en 990 et c’est probablement l’édifice le plus ancien de Paulhan.

L’église Sainte Marie (ancien nom) pendant le haut moyen-âge était au centre de la vie de l’ancien village de Paulhan qui se déployait à proximité.

Le village s’est ensuite regroupé autour du château et elle s’est retrouvée à l’extérieur.

Elle fut l’objet d’un pèlerinage très fréquenté si bien que le Pape Clément V, qui permit l’abrogation de l’ordre du Temple, lui donna le nom de « Notre dame des vertus » à cause des miracles qui lui était attribués.

Remanié et reconstruit au fil du temps, l’édifice actuel date du XII-XIII-XIV siècle.

Elle est dans le cimetière de Paulhan.

1 9 1024x553 - Paulhan
Chapelle Notre dame des vertus – Paulhan
3 4 1024x573 - Paulhan
Chapelle Notre dame des vertus – Paulhan
2 7 1024x490 - Paulhan
Portail Chapelle Notre dame des vertus – Paulhan


L’église Sainte croix est la troisième du même nom à Paulhan. Édifiée entre 1901 & 1903 elle est de style néo-roman.

5 6 - Paulhan
L’église Sainte croix – Paulhan


Le centre ville de Paulhan

 

Les remparts

Village en circulade, Paulhan était un village fortifié.

Au XIV siècle ( vers 1382 ) le village possédait une enceinte. La porte sud dit le Pourtalet subsiste encore de nos jours.

6 5 - Paulhan
Le Pourtalet, porte sud de l’enceinte de Paulhan

La porte principale des remparts appelée la Tour de l’Horloge dans la rue de Bernis elle n’existe plus.

Elle était surmontée d’une tour logeant une horloge, des mâchicoulis, une herse et des meurtrières. L’on y accédait par un pont-levis. Elle mesurait 20 mètres de hauteur, était crénelée et coiffée une terrasse.

Elle fut démolie en 1904.

Une niche avec une croix de Malte nous rappelle que l’ordre des Hospitaliers ou chevaliers de Saint Jean possédait au XV siècle une partie du village de Paulhan.

11 3 - Paulhan
Hospitalier , ordre des chevaliers de Saint Jean à Paulhan
13 2 1024x493 - Paulhan
Emplacement de la Porte principale des remparts de Paulhan

Le château 

 

Situé au point le plus haut le château ou Castrum de Paulhan fut édifié au X ou XI siècle. Il possédait son donjon et sa terrasse, ses écuries, son pigeonnier, ses caves, sa propre enceinte…

Puis vient s’agréger des habitations autour de l’édifice au cours du XII et XIII siècle, avec l’édification d’une deuxième enceinte.

C’est au XVIII siècle que le château est abandonné par son Seigneur au profit d’une maison bourgeoise dans les faubourgs de la commune en bordure de la route royale ( nationale 9). C’est aujourd’hui la Mairie.

Le château n’existe plus, seul subsiste le pigeonnier.

 

14 2 1024x501 - Paulhan
Emplacement du Château et Tour du Pigeonnier – Paulhan

Sur la gauche du Boulevard de la liberté, les remparts de l’ancienne ville médiévale et qui sont aujourd’hui des habitations ou des commerces.

Le boulevard lui même est l’emplacement des anciens fossés qui entouraient le village au moyen-âge.

7 5 1024x487 - Paulhan
Boulevard de la liberté à Paulhan

Les Halles

Les Halles de Paulhan sont construites à l’emplacement de la deuxième église Sainte croix démolie en 1896. C’était une chapelle de la confrérie des pénitents blancs édifiée en 1649.

C’est l’architecte Bitterois Paul Harant qui dessina les plans. La construction des halles se fit en 1904.

9 5 - Paulhan
Les Halles de type « Baltard » de Paulhan
12 6 - Paulhan
Les Halles de type « Baltard » de Paulhan

8 5 - Paulhan
Porte à Paulhan

Place de la fontaine ou place du village ci-dessous.

10 7 - Paulhan
Place de la fontaine à Paulhan

Ermitage Saint Jean de Vareille

 

 

Situé sur une colline qui surplombe Paulhan et maintenant l’autoroute A75, l’ermitage Saint Jean de Vareille  ( le ruisseau Vareille coule au pied de la colline) est une église probablement construite par l’ordre des Templiers.

Elle est mentionnée dans un acte pour la première fois en 1153.

A proximité de l’église existait  jusqu’au XII siècle un hameau avec quelques habitations qui dépendait du Seigneur de Paulhan.

Par la suite , avec l’insécurité grandissante les habitants migrèrent vers le Castrum de Paulhan, abandonnant les maisons et l’église.

En 1323, elle est érigée en Prieuré et deviendra un ermitage jusqu’à la Révolution Française. 

Elle a été au cours des siècles reconstruite et remaniée.

En contre-bas de l’église, pendant la construction de l’autoroute A75, les vestiges d’une villa Gallo-romaine, un grand domaine viticole de 150 hectares occupé jusqu’au III siècle, ont été découverts. 

20 5 1024x573 - Paulhan
Ermitage Saint Jean de Vareille-Paulhan
21 4 1024x461 - Paulhan
Ermitage Saint Jean de Vareille-Paulhan
25 2 1024x429 - Paulhan
Puits Ermitage Saint Jean de Vareille-Paulhan
28 2 1024x462 - Paulhan
Ermitage Saint Jean de Vareille-Paulhan
29 1 1024x447 - Paulhan
Vue sur l’autoroute A75 de l’Ermitage Saint Jean de Vareille-Paulhan

♣♣♣

pdf - Paulhanprint - Paulhan
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *