gopr1037 e1542123250233 - Nîmes
France,  Gard,  Occitanie

Nîmes

Partager cet article :

Nîmes est la préfecture et la plus grande ville du Gard en région Occitanie.

Elle compte 152 000 habitants environ et attire de nombreux touristes pour sa richesse au niveau des antiquités Romaines avec ses arènes, sa maison carrée, la Tour Magne vestige d’une des plus longues enceintes fortifiées de la Gaule Romaine  mais également pour sa féria.

Nîmes, « Nemausus » son nom antique, ou « la Rome Française » ( elle aussi entourée de 7 collines) est une ville de toute première importance dès l’Antiquité en Gaule. En effet c’est avec le passage de la Voie Domitia dans la ville que Nîmes affiche une prospérité économique et démographique, et devient colonie de l’Empire Romain. Elle produira même sa monnaie avec le Dupondius au crocodile en 28 avant notre ère sous l’empereur Octavien (ou Auguste) de retour d’Égypte.

Crocodile qui est encore aujourd’hui le symbole de la ville et qui représente la victoire d’Octave (la palme) sur Antoine et Cléopâtre (crocodile) à la bataille navale d’Actium (31 av JC). Le crocodile Égyptien étant enchainé à la palme.

L’origine de la ville de « Nemausus » fondée par une tribu celte se situe à la source du sanctuaire de la fontaine au pied du mont Cavalier. Un culte à ce dieu (Nemausus) puis par la suite au fil des siècles aux empereurs Romains y était institué. La tour Magne située en haut du mont est érigée également à cette période au VI siècle av JC.

La tribu des Volques puisque c’est de cette tribu celte qui peuplait Nîmes dont il s’agit se romanisa en l’an 27 av jc pour devenir La Colonia Augusta Nemausus. La colonie Romaine érigea alors un mur d’enceinte fortifiée de 6 Km de long tout autour de la ville en y intégrant la fameuse Tour Magne qui est encore visible aujourd’hui.

Au moyen-âge Nîmes passe successivement aux mains des Wisigoth, devient arabo-musulmane de 725 à 737, puis aux mains des Francs, aux comtes de Toulouse, à la famille Trencavel ( vicomte d’Albi) et enfin à la couronne de France en 1229.

La peste y sévit de nombreuses fois au XV siècle, et les XVI & XVII siècle y furent relativement mouvementés  avec la lutte des catholiques contre les protestants. D’ailleurs au siècle suivant le XVIII siècle il y eut dans la région des Cévennes la guerre des Camisards qui étaient des protestants bataillant contre les Dragons du roi (catholique) pour la liberté de leurs culte. Ce n’est qu’au lendemain de la révolution Française que ces luttes meurtrières cesseront.

Enfin la ville de Nîmes est reconnue mondialement comme étant la ville du Jean DENIM.

En effet au XVIII siècle de nombreuses filatures de soie s’installent dans la région des Cévennes et fabriquent un tissu mélange de coton et de soie à cout bas qui fera de Nîmes une grande ville industrielle. A Florac près de Nîmes est imaginé et crée le tout premier pantalon en toile Denim fin XIX siècle. Les États-Unis reprendront l’idée avec le succès que l’on connait…

 

gopr1037 e1542123250233 1024x419 - Nîmes
Les arènes de Nîmes dans le Gard – Occitanie

Édifié vers la fin du 1er siècle de notre ère cet amphithéâtre Romain certainement l’un des mieux conservé au monde va devenir ensuite un village fortifié puis un quartier avec commerces & boutiques. Au XIX siècle cet édifice retrouve sa splendeur d’autrefois et est reconverti en arènes pour accueillir encore de nos jours des corridas, des concerts et spectacles en tous genres.

gopr1038 e1542123350566 - Nîmes
Les arènes de Nîmes dans le Gard et Nimeno II Matador Français – Occitanie

La maison carrée est le temple Romain le mieux conservé au monde et date du 1er siècle de notre ère. Temple dédié au culte impérial et notamment à l’Empereur Auguste il défit les siècles … Toujours debout alors qu’il a été transformé en écurie, en église, en maison d’habitation, en maison consulaire…

gopr1017 e1542123459925 - Nîmes
La maison carrée à Nîmes 1er siècle de notre ère – Gard Occitanie

Le carré d’Art musée d’Art contemporain de la ville construit en 1993 par l’architecte Norman Foster est face à la maison Carrée.

gopr1018 e1542123531758 - Nîmes
Le carré d’Art, musée d’art contemporain Nîmes dans le Gard
gopr1032 e1542124768994 - Nîmes
Palais de justice de Nîmes (19 siècle) Gard – Occitanie

Ancien hôpital général sous Louis XIV au XVII siècle il est devenu de nos jours un lycée.

gopr0998 e1542124242293 - Nîmes
Tour de l’horloge lycée Alphonse Daudet Nîmes

Les quatre statues de la fontaine représentant les quatre cours d’eau de la région de Nîmes. (Fontaine de Nîmes, le Gardon,le Rhône et la fontaine d’Eure)

gopr1033 e1542179466673 - Nîmes
Fontaine Pradier (19 Siècle) sur l’esplanade de Nîmes dans le Gard
gopr1035 e1542179560859 - Nîmes
Église Sainte Perpétue et Sainte Félicité de Nîmes (19 siècle)- Gard

La porte de France ou porte d’Espagne, vestige des anciens remparts Romains protégeant la ville qui comportait à l’époque 60 tours et 5 portes ( dont 2 encore debout ).

gopr0997 e1542123386833 698x1024 - Nîmes

gopr1029 e1542124629650 - Nîmes
Hôtel de ville de Nîmes Gard
gopr1027 e1542124675217 - Nîmes
Immeuble avec Jacquemart à l’horloge place de l’hôtel de ville Nîmes – Gard
gopr1023 e1542124373916 - Nîmes
Clou avec symbole du crocodile de l’esplanade de Nîmes dans le Gard
gopr1026 e1542124319526 - Nîmes
Fontaine place du marché à Nîmes dans le Gard
gopr1028 e1542124506728 - Nîmes
Porte de l’hôtel de ville avec symbole du crocodile et palmier – Nîmes

La féria des vendanges se tient en Septembre à Nîmes. Ici quelques Bodegas …

gopr0999 e1542180250273 - Nîmes
Féria de Nîmes ,Bodega de Nîmes dans le Gard en Occitanie
gopr1000 e1542180540791 - Nîmes
Féria de Nîmes , bodega de Nîmes ds le Gard Occitanie
gopr1001 e1542180584956 - Nîmes
Féria de Nîmes bodega de Nîmes ds le Gard Occitanie

L’église Saint Paul de Nîmes est la première église en France néo-Roman ou Byzantin datant du XIX siècle édifiée par l’architecte Charles Auguste Questel. Les fresques de style Byzantine sont d’ Hippolyte Flandrin. 

gopr10211 e1542179730361 570x1024 - Nîmes
L’église Saint Paul 19 siècle de Nîmes dans le Gard
gopr1006 - Nîmes
Église Saint Paul de Nîmes dans le Gard
gopr1008 - Nîmes
Église Saint Paul de Nîmes dans le Gard
gopr1011 e1542180055150 - Nîmes
Église Saint Paul de Nîmes dans le Gard
gopr1097 e1542196312789 - Nîmes
Fontaine à Nîmes dans le Gard
gopr1098 e1542196116825 - Nîmes
Fontaine à Nîmes dans le Gard

Jardin de la Fontaine

 

C’est sous Louis XV  au XVIII siècle que les jardins sont construits autour de la source de Nemausus qui se trouve au pied du mont cavalier. Le sanctuaire de la Fontaine était un lieu de culte au temps des celtes mais aussi au temps des Romains avec la présence d’un Augusteum . Un édifice Romain demeure encore de nos jours dans ce jardin : Le temple de Diane.

gopr1081 e1542180932980 - Nîmes
Jardin de la fontaine à Nîmes dans le Gard
gopr1083 e1542181009399 - Nîmes
Source de la Fontaine, lieu originel de la ville de Nîmes- Gard
gopr1085 e1542181074624 - Nîmes
Jardin de la Fontaine à Nîmes dans le Gard
gopr1086 e1542181156275 - Nîmes
Jardin de la Fontaine à Nîmes dans le Gard
gopr1094 e1542181202475 542x1024 - Nîmes
Pan dieu de la nature Jardin de la Fontaine à Nîmes dans le Gard

La tour Magne est un vestige pré-romain (certainement du temps des celtes) intégrée dans l’enceinte de la ville.Elle est située au point le plus haut sur le mont Cavalier et était la tour la plus haute des remparts.

gopr1087 e1542181533277 - Nîmes
La tour Magne jardin de la fontaine à Nîmes
gopr1089 e1542181568729 - Nîmes
La tour Magne jardin de la fontaine à Nîmes

Le temple de Diane était  soit un temple Romain soit une bibliothèque d’après les dernières hypothèses émises par les archéologues et historiens.

gopr1091 - Nîmes
Le temple de Diane à Nîmes Gard
gopr1092 - Nîmes
Le temple de Diane à Nîmes Gard

 

Les Templiers à Nîmes

 

Un terrain près de la porte de la couronne, à l’emplacement du lycée Feuchères est la propriété de l’ordre en 1145. En 1151 une église « Notre dame du temple » y est construite. La même année Bernard Aton V, vicomte de Nîmes leur donne l’autorisation de posséder un four à chaux entre la porte de la Madeleine et la porte de Rade.

Une commanderie se tenait probablement à l’angle de la rue Poise et du boulevard Amiral Courbet ( musée d’archéologie), avec une tour dite « la tour des templiers »ou « tour cornuts ». Suite au procès les biens de l’ordre du Temple reviendront à l’ordre des hospitaliers qui construiront l’hôpital Saint Marc à l’emplacement de la tour.

La commanderie sera totalement détruite vers 1796. 

Sources : Ici

♣♣♣

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *