3 singes
Baleine sous caillou,  Psychologie

MK-ultra

Partager cet article :

 

Le projet Mk-ultra est un programme de la CIA pour former l’espion parfait. MK-ultra s’est développé dans la continuité du projet Paperclip mis en oeuvre dès 1945 sous la présidence de Truman. De nombreux sous-projets du MK-ultra orientés vers le contrôle mental ont vu le jour depuis. 

 

Origine du projet MK-ultra

 

L’origine de ce programme remonte à l’Allemagne Nazi. En effet, les scientifiques Nazis ( Josef Mengele le plus connu pour les atrocités commises) avaient dans les camps de concentration expérimentés sur des prisonniers qui servaient de cobayes humains, des drogues et des techniques d’hypnose. Ils avaient également fait subir à certains prisonniers des séries d’électrochoc et de graves traumatismes  afin de comprendre le fonctionnement du mental humain.

Toutes ces connaissances acquises par les scientifiques Allemands sur l’esprit humain furent disponible dès 1945 avec l’opération Paperclip qui consista à récupérer ces cerveaux pour le compte des États-unis. ( Pour être honnête l’URSS et la France en profitèrent aussi ! ) 

Toutefois, il est à noter qu’ un autre projet à soi-disant eu lieu en 1943 à Montauk dans l’état de New York. Et même si ce projet n’est pas dans un premier temps lié au contrôle mental ( il le deviendra après ) et si il est sujet à caution ( beaucoup de personnes pensent que c’est un Fake   ) il me semble que je ne pouvais pas le passer sous silence.

Ce projet s’appelait « le projet Montauk » et est devenu par la suite « le projet Phoenix ». Il consistait à rendre indétectable aux radars un navire : l’USS Eldridge. Ce que l’on appela communément l’expérience de Philadelphie.

Cette expérience tourna court lorsque le navire devint subitement invisible et transporté dans un autre espace-temps ! ( champ d’ondes électro-magnétique )

Certains marins s’étaient volatilisés pendant l’expérience, quelques-uns furent encastrés dans le blindage du navire et enfin le reste de l’équipage fut interné en asile psychiatrique.

Le projet continua toutefois, et cette fois-ci basé sur le contrôle mental à l’aide de fréquences electro-magnétique sous la direction de John Von Neumann. Les expériences portaient également sur la téléportation, la Télékinésie, le voyage dans le temps, l’observation des capacités paranormales de médiums.

Il est vrai qu’à ce jour aucune preuve n’existe officiellement pour accréditer la réalité du projet Montauk si ce n’est le radar énorme qui existe toujours sur cette base militaire.

Légende ? Désinformation de la CIA voulue pour brouiller les pistes ? 

La série à succès sur Netflix « Stranger things » est inspirée par le projet Montauk et les expériences MK-ultra.

 

 

 

 

En tout cas, le projet Mk-ultra fut crée officiellement le 13 avril 1953 par Allan Dulles alors directeur de la CIA. On nomma Sydney Gottlieb pour chapeauter les recherches.

Evidemment le projet resta inconnu de la population Américaine qui participa sans le savoir à ces recherches en les subventionnant et encore plus grave, en servant de cobayes…

 

Les recherches de MK-ultra

 

Les recherches concernant le projet Mk-ultra se firent dans plus de 80 institutions. Des universités, des hôpitaux, des prisons, des bordels … servirent  de viviers humains pour ces sinistres psychiatres.

Voici quelques lieux :

  • Princeton
  • Harvard
  • Yale
  • Colombia
  • Boston psychopatic Hospital
  • Mt Sinai Hospital 
  • Bases militaires 

D’éminents scientifiques participèrent à ces recherches avec notamment la présence d’Ewen Cameron ou le Dr White qui fut Président de l’association de psychiatrie Américaine et de l’association de psychiatrie Canadienne !

Mais il y’eut également :

Les recherches sur le contrôle mental incluait la prise de psychotropes, de l’hypnose, des électrochocs, des ultrasons, des irradiations, de la psycho-chirurgie afin de mettre en place des implants , tout ceci dans le but de créer une dissociation de la personnalité.

Voir l’interview du Dr Collin ici

 

 

Vidéo ci-dessous des témoignages de victimes civils ou de leurs proches de l’institut Allan Memorial, l’aile psychiatrique de l’hôpital Royal Victoria au Canada ou le Dr Edwen Cameron administrait ses drogues et pratiquait le lavage de cerveau.

 

 

 

 

Les recherches sur le contrôle mental prirent officiellement fin en 1973.

Cette année là,  Richard Helms détruisit la plupart des dossiers concernant ses recherches car expliqua t-il plus tard en 1975 :

« Il y eu dans ce programme des relations avec des scientifiques étrangers qui étaient sensibles à ce genre de choses, lorsque le projet s’est terminé, nous avons pensé qu’en nous débarrassant des dossiers cela éviterait à tous ceux qui nous ont aidé d’avoir à subir un harcèlement embarrassant… »

 

Le journal « New York times »  révéla en 1977 l’existence du programme Mk-ultra.

Le sénateur Ted Kennedy , frère de John Kennedy ancien président des États-Unis, déclara le 3 août 1977 devant le comité sur le renseignement et service de recherches du comité des ressources humains :

« Le directeur adjoint de la CIA a révélé que plus de trente universités et institutions avaient participé à un large projet d’expérimentations qui incluait des tests de médicaments sur des sujets non-volontaires de toutes catégories sociales, hautes et basses, Américains et étrangers. Plusieurs de ces tests consistaient à administrer du LSD sur des sujets non consentants dans diverses situations sociales. Au moins un décès a été enregistrés, celui du Dr Franck Olson. Une mort due à ces activités. L’agence a elle même reconnu que ces expériences n’avaient pas de valeurs scientifiques. Les agents qui faisait le suivi n’étaient pas des scientifiques compétents. »

 

 

Mais c’est avec le journaliste indépendant John Marks qui avait demandé en 1977 dans le cadre de la liberté de l’information la déclassification d’un millier de documents secrets de la CIA que l’affaire éclata vraiment au grand jour.

En effet, en 1979 il publia le résultat de ses recherches dans le livre « La quête du candidat Mandchou ». 

La population Américaine était sous le choc devant l’ampleur des révélations.

 

 

Projet Artichoke

 

Vous avez bien lu, selon les déclarations de Ted Kennedy, des tests afin d’administrer du LSD sur des sujets non volontaires ont été faits en Amérique ET à l’étranger. 

J’ai tout de suite pensé à cette histoire d’intoxication alimentaire due officiellement au pauvre boulanger et à sa farine, ( contenant soi-disant de l’ergot de seigle pour expliquer les hallucinations des villageois ) du village de Pont saint Esprit dans le Gard en France.

L’histoire remonte à l’été 1951 ( en août ) ou 7 personnes du village décéderont ( certaines par défenestration), 50 personnes seront internées dans des hôpitaux psychiatriques pour hallucination et beaucoup d’autres soufreront de maux de ventre, frissons, bouffées de chaleur sans explications rationnelles. Sauf celle du pain bien entendu, contenant de l’ergot de seigle …  qui n’a jamais été retrouvé dans le pain lors des prélèvements de l’époque !

A ce jour (Octobre 2020), aucune explication plausible n’est avancée…

Une chose est sûr, la CIA à cette époque faisait des expérimentations à l’étranger et il est tout à fait possible et probable qu’elle est diffusée du LSD par voie aérienne, en épandage sur ce village….

Avec ou sans le consentement du gouvernement Français là et la question.

Voir à ce sujet le livre du journaliste Américain Albarelli  » A terrible mistake » qui relie le Dr Franck Olson  ( qui s’est défenestré lui aussi en 1953 …) du projet MK ultra au village de Pont Saint Esprit. 

3204395. UY630 SR1200630  300x158 - MK-ultra

 

Franck Olson travaillait pour la CIA sur les armes biologiques à Fort Detrick dans le Maryland mais également au sein du projet Artichoke ou Artichaut  en Allemagne ( sous-projet de MK-ultra ) qui débuta en 1951 et se termina officiellement en 1963. 

Le projet Artichoke faisait appel à toutes sortes de drogues ( surtout LSD ) , à de la programmation mentale à l’aide d’hypnose … 

Son fils Eric Olson cherche depuis toutes ces années à connaitre le fin mot de l’histoire concernant la mort de son père. Il témoigne dans la vidéo ci-dessous concernant le projet Artichoke.

 

 

Projet Bluebird

 

Le projet Bluebird est l’ancêtre du projet Artickoke et le tout premier projet de programme de contrôle mental, tous réunit sous le nom de Mk-ultra. Il fut relativement court puisqu’il débuta en 1951 pour se terminer en 1953. En fait, il ne se termina pas mais continua sous le nom d’Artichoke.

Le contexte de l’époque était la guerre froide qui se menait entre les États-Unis et l’URSS. Les recherches sur le contrôle mental étaient menées par les deux parties afin de réussir à « fabriquer » l’espion parfait.

Ce projet expérimenta le serum de vérité, les barrières amnésiques afin de  fabriquer de multiples personnalités, mis au point des codes, des mots déclencheurs ( poème, extrait livre … ) afin de manipuler en toute transparence de malheureux sujets.

C’est à cette époque que le « candidat Mandchou » a été crée.

Candy Jones, mannequin et animatrice Américaine affirma avoir été victime du projet MK-ultra. 

 

MK-ultra aujourd’hui

 

Si officiellement le projet MK-ultra est terminé depuis  1973, officieusement il continu toujours…

 

Le 03/10/1995 le président des États-unis Bill Clinton a fait des excuses publiques aux citoyens ayant servis de cobayes pour le contrôle mental :

« Des milliers d’expérimentations gouvernementales ont eu lieu dans les hôpitaux, les universités ainsi que sur des bases militaires un peu partout dans le pays…Dans de trop nombreux cas, aucun accord formel n’a été demandé, on a dissimulé à des Américains ce qu’ils subissaient et bien au delà des cobayes eux mêmes, cette tromperie a dupé toute leurs familles et toue la nation. Ces expérimentations sont restées secrètes et elles ont été dissimulées non pour des raisons de sécurité mais par crainte du scandale et cela est anormal. Donc aujourd’hui, les États-unis présentent leurs excuses sincères aux citoyens qui ont été victimes de ces expérimentations, ainsi qu’à leurs familles et proches. »

 

Mais ces excuses sont bidons …. étant donné que le projet MK-ultra relève du « National security Act de 1947″ qui est une loi permettant de justifier les abus de ces programmes , de mettre un terme à tout recours en justice pour préjudice subi lors de contrôle mental. 

Des victimes comme Cathy O’Brein, Christine DeNicolla ( programmation de 1966 à 1976 ), Valerie Wolf, Claudia Mullen (programmation de 1957 à 1984 ) … ont témoigné devant une commission consultative présidentielle.

En vain …

Les candidats Mandchou ( tueur amnésique ) sont toujours en action et bien pratique pour cacher les réels commanditaires tel James Holmes par exemple. Au tribunal, sa mère biologique ( car il a été adopté … ) a clamé qu’il souffrait depuis tout petit d’une maladie mentale ( donc idéal pour une programmation ) et que sa famille était pleine de gens travaillant pour le FBI. Drôle de coïncidence.

 

 

 

Dans le milieu des médias, du divertissement c’est d’autant plus flagrant.

Combien de stars ( dans le monde de la musique, du cinéma, du sport…) aujourd’hui souffrent de TDI ( troubles dissociatifs de la personnalité) , de bipolarité, de dépressions, d’hallucinations ….

Vous allez me dire, c’est la drogue. Oui cependant cela ne fait pas tout.

Et au lieu de garder ces problèmes de santé mentale pour soi ( c’est privé non ?) les stars le clament partout sur les plateaux télé ou en joue sur scène. C’est une chose à la mode apparemment, c’est cool d’être étiqueté TDI.

L’image ainsi véhiculée est qu’ en fait plus t’es déglingué mieux c’est !

Rosanne Barr actrice Américaine courageuse en parle également et ce depuis des années :

 

 

Regardez et écoutez ci-dessous Serena Williams, joueuse de tennis déclarer tranquillement dans un documentaire qu’elle a plusieurs personnalités.

 

 

 

Ou encore dans cette vidéo ou l’on apprend que Tiger Woods meilleur golfeur de tous les temps ne se souvient pas de certaines parties…

 

Dans un autre registre, il y a le contrôle mentale pour « fabriquer » une Beta Kitten ou une esclave sexuelle afin de satisfaire les plus grands de ce monde. ( politiciens, milliardaires, princes… )

Rappelez vous en 2001, la mannequin Karen Mulder a essayé sur le plateau de l’émission « Tout le monde en parle » de Thierry Ardisson d’alerter la population sur les coulisses de la mode et ses pratiques.

Elle expliquait avoir été victime de proches ( de l’agence Elite mais pas que …) qui la manipulait à l’aide de drogues, de l’hypnose… pour qu’elle devienne une prostituée de luxe.

Les médias et le monde du show-bizz l’on fait passer pour une dingue et elle a finit en HP. Depuis elle en est sortie mais on ne la voit plus.

 

 

Elle fait partie d’une longue liste d’esclave sexuelle dont la plus célèbre au XX siècle fut sans conteste Marylin Monroe. Nous y reviendrons plus loin.

 

 

Promotion du Control mental dans la musique

 

La chanteuse Beyoncé parle ouvertement de sa double personnalité : Sascha

C’est comme une forme de possession qui lui donne de l’énergie. On apprend également dans cette vidéo qu’elle fait souvent des sorties hors du corps ( voyage astral ) une technique enseignée dans les sociétés secrètes d’occultisme. Technique également possible à volonté lorsque le sujet est dissocié par divers moyens ( tortures, viols, drogues… )

 

 

 

Une autre « Star » Américaine avec personnalités multiples : Lady Gaga 

 

 

En France, nous avons l’artiste Mylène Farmer ( Farmer nom que Mylène a pris en l’hommage à l’actrice Américaine Frances Farmer ayant été en hôpital psychiatrique pendant plusieurs années et abusée sexuellement…) qui nous parle dans sa chanson « Comme j’ai mal » de dissociation par le viol.( inceste ? )

 

Or la dissociation est l’élément clé pour le contrôle mental.

 

 

Mk-ultra & occultisme,opération Often

 

 

Michael Aquino ancien lieutenant colonel de l’armée US, spécialiste de la guerre psychologique ( impliqué dans les années 1980 dans deux scandales de réseaux pédocriminels ) a fondé le temple de Set en 1975 en quittant  l’église de Satan crée par Anton Lavey en 1966. 

Aquino et Lavey étaient fortement influencés par l’homme le plus mauvais de la terre alias Aleister Crowley, sataniste notoire. ( certains pensent qu’il travaillait également pour la CIA)

Aquino et Anton Lavey qui étaient donc satanistes étaient également des programmateurs  Monarch ( mêle pédophilie et magie noire ) pour la CIA , probablement recrutés dans le cadre de l’opération Often.

L’Opération Often ( opération MK ultra mêlant magie noire ) a été mis en oeuvre sous la direction de Sydney Gottlieb dans les années 1960. Il voulait explorer toutes les capacités de l’esprit humain à l’aide de la magie noire.

 

« En exploitant les forces des ténèbres pour démontrer que les confins de l’esprit humain sont accessibles. »

 

Il s’agissait d’étudier dans le cadre de ce projet tout ce qui relève du paranormal, c’est à dire la magie noire, la démonologie, l’astrologie, la télékinésie, la clairvoyance… Ils ont recruté pour la CIA des médiums, des sorciers Wicca, des satanistes, des kabbalistes.

Et d’après l’auteur du livre « Secrets and lies : A history of CIA Mind-control » Gordon Thomas, la CIA aurait même financée une chaire de sorcellerie à l’université de Caroline du sud.

Nous apprenons également avec étonnement que la CIA en avril 1972 a tenté d’intégrer dans son projet l’exorciste de l’archidiocèse catholique de New-York ! En vain…

Il est reconnu maintenant qu’ Anton Lavey eu des liaisons avec  Marylin Monroe ( la première plus grande esclave monarque connue de tous les temps et décédée en 1962), Jayne Mansfield ( grande prêtresse de l’église de Satan) et zsa zsa Gabor.  Toutes actrices à Hollywood.

Hugh Hefner créateur de Play Boy en 1953 publia des photos de Marylin nue dans son premier numéro de Play Boy . C’est d’ailleurs ainsi qu’il lança avec succès son magazine  ! Il publia également des photos de Jane Mansfield.

D’après l’ex agent de la CIA Laurel Aston, Hefner travaillait également pour la CIA et était impliqué dans le projet MK ultra en fournissant des filles aux puissants ( politiciens, Hollywood…. ) 

 

Marylin Monroe, esclave sexuelle

 

Pour revenir à Marylin Monroe, l’on sait qu’elle était fragile émotionnellement car abusée sexuellement depuis sa plus tendre enfance par son oncle tout d’abord puis dans les foyers d’accueils. Proie idéal …

Elle s’enfuit et commence alors a travailler à Los Angeles dans une boite de streap-tease ou elle rencontre Anton Lavey qui était organiste. A cette époque il était déjà fortement influencé par Crowley et était programmateur pour la CIA.

A cette époque beaucoup de gens à Hollywwod commençait à s’intéresser à l’occultisme. C’est là qu’elle fréquenta donc Lavey qui fondera plus tard l’église de Satan en 1966, mais également Sammy Davis Jr ami et sataniste de Lavey, Hefner directeur du magazine Play Boy ….

 

 

lav 300x167 - MK-ultra
Aquino, Sammy Davis Jr et Lavey

 

Je suis tombée sur ces photos de Marylin par hasard. A la première avec Sammy Davis Jr qui a un bandeau sur son œil, je me suis dit qu’il avait été opéré. Puis à la deuxième avec l’acteur Tony Curtis, le photographe de Marylin, Milton Green et un inconnu, j’ai tilté sur le symbole de l’œil qui voit tout.

Apparemment, déjà à cette époque se cacher un œil était cool ….

 

maryli 185x300 - MK-ultra
marylin & Sammy Davis Jr

 

8d7bb449ec2b9075bd6122a28cf3ae3b tony curtis jamie lee curtis 283x300 - MK-ultra
Tony Curtis, Marylin, Milton Green (photographe) et ?

 

Elle sera bookée ensuite comme mannequin par l’agence Bluebook qui changera complètement sa personnalité ( couleur de cheveux, nom…) , ne fréquentera que très peu de monde ( psys attitrés, Arthur Miller son mari qui la convertie au judaïsme, son prof de comédie Lee Strasberg et c’est tout !), elle sera coupée de sa famille et de ses amis.

 

 

Elle était une esclave sexuelle d’Hollywood, un corps offert à des puissants, des pervers sexuels. Dans son livre « Marylin, Joe et moi » de June Di Maggio ( la nièce d’un des maris de Marylin ) l’on apprend qu’elle se dissociait de la réalité pour pouvoir se prostituer.

La dissociation condition « siné qua non » pour une programmation MK.

Elle commença a avoir beaucoup d’importance aux yeux de certains lorsqu’elle devient une esclave sexuelle présidentielle avec John Kennedy.

Les acheteurs de sa maison en 1972 à Brentwood  l’actrice Veronica Hamel et son mari retrouveront d’ailleurs lors de travaux de rénovation dans la toiture une installation d’écoute téléphonique digne des films d’espionnage.

En effet, cette installation n’était pas commercialisée en 1962 … C’était un équipement du FBI !

Marylin était un pion. 

Sa mort plus que suspecte a été commanditée mais la question est par quelle haute puissance ?

♣♣

Plus proche de nous, le magazine Seattle time en 1987 à édité un article sur le Lieutenant colonel Jim Channon dont le titre était  « The new army’s experiment with new age thinking » :

« L’armée s’intéresse donc à la philosophie New age, l’idée que le monde peut être modifié en changeant de façon de penser et que l’esprit a des pouvoirs invisibles mais tangibles qui ne demandent qu’ a être exploités. Des centres ont été crées à Ford Ord en Californie et à Washington DC afin d’explorer cette idée intrigante que le pouvoir de l’esprit pourrait être plus efficace que la puissance des armes à feu pour gagner une guerre. De 1980 à 1982 ces idées ont été expérimentées à Fort Lewis par le lieutenant colonel Jim Channon.

L’armée a recruté de jeunes officiers enthousiasmés pour cette nouvelle pensée afin de les associés à des scientifiques plutôt sceptiques … il a alors été crée un think tank au pentagone chargé d’évaluer la question des phénomènes psychiques paranormaux. Ces rencontres abordaient les sujets de la perception extrasensorielle, de la médiumnité, et même d’un casque conçu pour synchroniser le coté gauche (logique) et le coté droit (intuition) du cerveau. »

Jim Channon a donc fondé une unité militaire « New age » nommé « First Earth Battalion » ou les jeunes recrues sont bien sûr dissociés et programmés et reçoivent une formation en arts martiaux mais également en occultisme.

Ci-dessous extrait d’une lettre d’un de ses soldats transmise à Texe Marrs un ex officier de l’US Air Force devenu maintenant un pasteur protestant :

 

 » Nous sommes un groupe de soldats hautement sélectionnés. Nous devons être des soldats psychique purifiés. Nous avons tous reçus nos directives pour le « Plan ». Nous nous préparons à l’émergence d’un nouvel ordre. 

Nous sommes encouragés à lire tous les types de livres qui traitent du New age et de l’occultisme, à étudier les arts martiaux et à exercer les pouvoirs de l’esprit. La communication avec des esprits guides ( entités  démoniaques) est également encouragée. On nous enseigne à devenir « des sages ». J’étudie le Ninjutsu, le Twai Kwon Do, le Tai Chi … A la fin de la onzième conférence Delta Force l’instructeur a déclaré : Que « nous devenions comme des Dieux », qu’il n’y avait aucune limite pour un soldat du First Earth Bataillon. Nous pouvons voyager à différents endroits par notre esprit, voir dans le futur, stopper notre cœur…

Au final tous les arts martiaux ne servent uniquement qu’à une seule véritable fonction : Faire accéder le soldat guerrier à la vérité. »

 

Conclusion

 

Officiellement le projet MK ultra a été stoppé mais la réalité est tout autre…

Il n’ y a qu’à ouvrir les deux yeux ( et pas qu’un …) pour se rendre compte que les expériences de contrôle mental existe toujours. ( tueurs qui ne se rappellent de rien par exemple )

Insidieusement des idées sont distillées au sein des peuples  pour banaliser, rendre cool la dissociation , les personnalités multiples, l’étude de l’occultisme et la démonologie ( voir multitudes livres sur la magie noire, les films, séries et dessin animés sur les dissociations, la musique …)

 

 » Nous avons de bonnes raisons de croire que le MK ultra existe toujours aujourd’hui sous une forme plus atroce en tant que projet Monarch.

La différence entre le projet Monarch et le projet MK ultra est qu’il fusionne l’abus d’enfants avec le satanisme, toujours sous les auspices du gouvernement… Les enfants ne sont pas seulement torturés, drogués, électrocutés … mais ils sont également hypnotisés et subissent l’insertion scientifique de démons à l’intérieur de leur personnalité multiple résultant d’un trouble dissociatif de l’identité ( TDI) … En faisant cela, ils créent différents types de super esclaves …

Ces super esclaves peuvent être utilisées comme esclaves sexuels, espions, passeur de drogues, assassins … Les personnalités alters satanistes de prêtre ou grand prêtresse feront partie des programmations les plus profondes.

Les esclaves MK peuvent être injectés dans beaucoup de domaines comme la politique, la magistrature, la science, les médias, le show business … »

Bill Schnoebelen, auteur

 

Sources :

  • Livre d’Alexandre Lebreton « MK , abus rituels et contrôle mental »
  • Chaîne you tube d’Alexandre Lebreton ici

 

Pour aller plus loin :

  • Livre de cathy o brien( ancienne esclave MK) – l’Amérique en pleine transe formation
  • Les livres de Fritz Springmieier

♣♣♣

 

Partager cet article :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *