Fontaine Saint Jean, place St Jean à Melun
île de France,  Seine et Marne

Melun

Partager cet article :

Melun préfecture de la Seine et Marne est située à 41 km de Paris. Elle fut dès le XI siècle et pendant trois cent ans une ville royale. En effet, c’est sur l’île Saint Etienne ( même configuration que Paris avec l’île de la cité) que les Rois Capétiens édifièrent un château royal. 

Melun, « Melodunum » ou « Metlosedum » est un lieu occupé par les Sénons ( peuple Gaulois) depuis l’antiquité Romaine car César le cite  -52 av JC avec la présence d’un camp Gaulois fortifié sur l’île. C’est du I au IV siècle  que le lieu s’est développé avec des fortifications. Des fouilles archéologiques ont mises à jour un temple dédié à Mercure ( Dieu du commerce, du voyage, des voleurs), un amphithéâtre, des termes  … en fait tous les bâtiments qu’une ville Gallo-romaine se devait de posséder. Cette ville se trouvait sur la rive gauche de la Seine.

Au III siècle, Saint Pérotin et Saint Aspais prêchent l’évangile à Melun, le christianisme s’installe et la population commence à délaisser les cultes antiques.

Saint-Aspais et Saint-Liesne sont d’ailleurs les deux saints de la ville. 

Au V siècle, Clovis offre Melun à Aurélien pour le remercier d’avoir négocier et faciliter son mariage avec Clotilde.

Au IX siècle les normands ( vikings) font plusieurs raids et pillent les richesses de la ville  qui se trouvaient à l’emplacement de la plaine de la varenne ( boucle de la Seine) ainsi que les édifices religieux sur l’île Saint Étienne . Ils pilleront ensuite Paris.

 

 

 

Au X siècle, sous le règne de Robert le Pieux commence l’édification du château royal de Melun sur l’île Saint Étienne. Le comté de Melun appartiendra ensuite à Bouchard le vénérable qui sera trahi par son lieutenant Gauthier qui se ralliera à Eudes de Chartres, puissant seigneur de l’époque. Melun subira 7 mois de siège avant de revenir au roi Hugues Capet.

Plus tard seront construits sur la rive droite de la Seine le quartier Saint Aspais et son église, les églises Saint-Liesne et Saint Barthélémy disparues de nos jours.

La ville de Melun était dotée à cette époque d’une position stratégique concernant les échanges commerciaux par voie fluviale  et routiers  entre Paris et Troyes, Sens, la Bourgogne et l’Italie. 

Au XII siècle, Melun est un centre intellectuel renommé avec notamment la présence d’Abélard philosophe et théologien Chrétien qui fut chassé de Paris et se réfugia à Melun.

Sous le règne de Philippe Auguste ( XIII siècle) l’ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem reçoit du Roi une maison, des champs et des vignes sur la commune de Melun.

Charles V le sage  au XIV siècle, après avoir récupérer Melun qui était aux mains de Charles le mauvais en fait sa résidence principale et abrite en son château des trésors d’argent, d’or et de bijoux.

A la renaissance, Melun voit naître en son sein Jacques Amyot, le traducteur récompensé par François Ier pour sa traduction de Théagène et Clariclée. Il traduira par la suite « vies parallèles des hommes illustres » de Plutarque.

L’histoire de Melun est mouvementée, j’en relate ici un bref aperçu. Elle est liée à celle de Paris au travers des rois de France qui y résidèrent pendant 3 siècles. Ville royale au moyen-âge elle est peu à peu je trouve passée dans les oubliettes de l’histoire de France. 

Aujourd’hui Melun est une ville d’environ 40 000 habitants, elle abrite sur l’île Saint Etienne l’université Panthéon-Assas Paris II et un centre de détention. Depuis 1945 y est également implantée l’école des officiers de la gendarmerie nationale.

 

Quartier Saint-Aspais

 

La place Saint Jean a été crée en 1737 à l’emplacement d’une des portes des fortifications de la ville.

2 - Melun
Fontaine Saint Jean, place St Jean à Melun



L’hôtel de ville ou Hôtel des cens ou hôtel des impôts appartenait à l’abbaye de Saint Denis au moyen-âge, puis fut habité par les Bénédictines de Trainel de 1629 à 1652. Devenu par la suite un hôtel particulier, cet édifice reviendra à la ville en 1837.

4 1024x470 - Melun
Hôtel de ville ( ancien Hôtel des cens) Melun

Dans la cour de la mairie, une statue de Jacques Amyot.

5 - Melun
Hôtel de ville & statue de Jacques Amyot – Melun

L’église Saint-Aspais au cœur du centre ville de Melun est l’unique église de France dédiée à ce saint dont la vie nous est inconnue. Située à l’emplacement d’une ancienne église gothique elle a été bâtie au XV siècle.

C’est Jehan de Felin, architecte du pont de notre Dame et de la tour Saint Jacques à Paris qui dressa les plans de l’église Saint-Aspais.

Une relique du roi Saint Louis ( Louis IX) est conservée dans l’église. Il s’agit d’un gilet scapulaire. C’est l’un des trois vêtements royaux du XIII siècle conservés en France.

6 - Melun
Église Saint Aspais à Melun
8 1024x458 - Melun
La Seine à Melun
9 1024x452 - Melun
Bords de Seine à Melun en Seine et Marne

Le pont Jeanne d’Arc est l’un des ponts de Melun qui permet de rejoindre l’île St Étienne.

10 1024x428 - Melun
Bouquinistes du pont Jeanne d’Arc à Melun

L’île Saint Étienne

 

 

Le château royal de Melun

 

Le château royal de Melun se trouvait à la pointe occidentale de l’île Saint Étienne, c’est à dire aujourd’hui à l’emplacement de la médiathèque Astrolabe et de l’université panthéon-Assas.

L’édification du château remonte au X siècle avec le roi Capétien Robert le pieux.

Dès lors, le château de Melun devient  résidence royale pendant 300 ans, et y logeront les Rois Henri I , Philippe I, Louis VI le Gros, Louis VII Philippe Auguste ( sous son règne au XIII siècle édification de nouvelles fortifications à St Aspais, St Étienne et à St Ambroise) Blanche de Castille mère de St Louis qui aimait beaucoup Melun et qui y décédera, Louis IX ou St Louis , Philippe le Bel ( il préfère le château de Fontainebleau), Charles V  qui délivra Melun en 1359 de Charles le mauvais…

 

77 1148 Chateau de Melun vers 1560 - Melun

La représentation du château royal de Melun ci-dessus vient du site de l’artiste aquarelliste Christian Benilan qui reproduit par ses peintures des châteaux disparus à l’aide d’archives historiques.

Son site : Christianbenilan.wifeo.com

Le château était constitué d’une bâtisse rectangulaire en pierre avec sa chapelle dédiée à St Vincent et bâtiment annexe en bois. Des fortifications entouraient l’édifice. C’est à partir du XVI siècle que le château est abandonné et il est en partie démantelé en 1696 ( toiture, matériaux du donjon…) . En 1743 il est transformé en écurie jusqu’à sa démolition finale en 1833.

D’après une guide de Melun, un passage souterrain reliait le château à la collégiale Notre Dame au sud de l’île St Etienne.

 

Sur l’île Saint Étienne se trouvait la Vicomté ou logeaient les vicomtes de Melun ( aujourd’hui musée d’art et d’histoire de Melun) et notamment le célèbre Nicolas Fouquet avant de construire son château de Vaux le vicomte.

 

 

La Collégiale Notre Dame sur l’île Saint Étienne

Désirée par Robert le Pieux elle date du XI siècle et a été remaniée les siècles suivants. C’est l’un des plus anciens édifices de Melun avec le prieuré Saint sauveur qui abrite une crypte avec deux niveaux de souterrains. ( fermés au public)

Il y avait également au sud de l’île une église St Étienne et un hôtel-dieu ( disparus de nos jours).

11 1024x441 - Melun
Collégiale Notre Dame sur l’île st Étienne à Melun

13 - Melun
Collégiale Notre Dame à Melun

La collégiale de Melun a abrité jusqu’en 1770 environ un célèbre dyptique peint par Jean Fouquet pour Etienne Chevalier et qui est aujourd’hui exposé pour une partie de l’oeuvre à Anvers et l’autre à Berlin.

 

1024px Diptyque de Melun reconstitué - Melun
Diptyque de Melun reconstitué

Étienne Chevalier est le trésorier du roi de France Charles VII et est particulièrement attaché à la collégiale Notre Dame de Melun ville ou il est né.

La vierge représentée sur le tableau ressemble fort à la maîtresse en titre du Roi Charles VII, Agnès Sorel.

Pour en savoir plus sur ce dyptique :

Le dyptique de Melun de Jean Fouquet

 

 

La prison

Le centre de détention de Melun se trouve sur l’île St Étienne et accueille des courtes peines ou des détenus en fin de détention. Sa construction ou remaniement puisque c’est un ancien couvent a été voulue par Napoléon 1er en 1812.

prison melun - Melun
Centre de détention de melun

Sources :

 

♣♣♣

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *