Ancien château & Chapelle Saint Hippolyte de Loupian - Hérault
France,  Hérault,  Occitanie

Loupian

Loupian commune située dans l’Hérault , non loin de Mèze et de l’étang de Thau est connue pour abritée des mosaïques Romaines datant des premiers siècles Chrétiens.

Le lieu est occupé depuis l’antiquité notamment avec la présence d’une villa Gallo-romaine qui était un domaine viticole relativement important au sud du village actuel. Un atelier de production d’amphores existait également.

Un mini port au nord du bassin de Thau servait à l’exportation des vins du domaine.

De nos jours, à l’emplacement de cette villa, subsiste des vestiges de mosaïques romaines. Le lieu est devenu un musée et se visite. ici

L’animal totémique du village est … le loup sorti les jours de fêtes en procession. En effet, le nom Romain du village étant Lupianus certainement du à la présence du canidé à cette époque.

La voie Domitia passait au nord du village ( près de l’actuelle A9) et permettait à Loupian d’être un point de passage économique important dans le vicomté d’Agde.

Proche de l’abbaye de Valmagne, de Montagnac qui étaient des lieux stratégiques au niveau commercial ( vins pour Valmagne et foires à Montagnac) , Loupian fut tout au long du moyen-âge un village prospère.

Mais revenons à notre époque…

Loupian est aussi un lieu de mystères … En effet, la commune abrite entre Mèze et Gigean au bord de la Nationale 113 une maison hantée !

La villa des tilleuls ou « Fat ta mala » en Occitan, c’est à dire « fais ta valise » a connue de très nombreux propriétaires !

La maison construite en 1880 par Auguste Vivarès serait inhabitable à cause de bruits bizarres comme des grincements, des coups sur les sols et murs.

Certains diront qu’une rivière souterraine passe en dessous de la maison ( effectivement puits au fond de la propriété) d’ou les bruits. D’autres qu’il y aurait un réseau de souterrains romain passant sur le domaine, et d’autres encore penseront au surnaturel avec les symboles ésotériques gravés sur le perron.

Le fait est qu’elle est aujourd’hui en piteux état, en ruine et dégoulinante de tags, mais elle demeure une légende incontournable de la commune et de la région.

Voir ici documentaire datant de 1989, sur le site Ina.fr : ICI



L’église Sainte Cécile

Située en bordure d’une ancienne route principale du Languedoc dénommée le « Cami romieu » ou « chemin des pélerins », elle date du XIV siècle. Elle est de style gothique Languedocien ( peu lumineuse, ouverture des fenêtres réduites).

Relativement imposante, elle ressemble à une forteresse et me paraît surdimensionnée pour un village comme Loupian. Mais il faut se rappeler qu’au moyen-âge Loupian était un lieu important économiquement et politiquement.

A proximité, se trouve des vestiges d’une église paléochrétienne ( 20 M X 35 M), une des plus anciennes églises de l’Hérault découverte en 1987 et datant du V siècle. Une cuve baptismale de forme hexagonale recevait le corps entier de l’impétrant à la cérémonie du baptême.

3 1024x480 - Loupian
Église sainte Cécile à Loupian
4 - Loupian
Église Sainte Cécile X siècle, Loupian
21 1024x553 - Loupian
Vestiges de l’église paléochrétienne proche de l’église de Sainte Cécile à Loupian


Le château ( mairie) du XVI-XVII siècle

La mairie occupe de nos jours le château Seigneurial de Loupian datant du XVI-XVII siècle. A cet édifice est accolée une église fortifiée datant du XII siècle.

Des remparts ou enceintes entouraient alors le château. Il subsiste encore de nos jours des vestiges de ces fortifications avec la porte de l’étang, la porte du caylis…

5 - Loupian
Ancien château ( mairie) & Chapelle Saint Hippolyte de Loupian – Hérault
7 - Loupian
Porte de l’étang des remparts de l’ancien château ( mairie) de Loupian


Chapelle Saint Hippolyte

La chapelle date du XII siècle, c’est une chapelle romane, fortifiée dont l’abside est de forme polygonale. Elle est accolée au château ( aujourd’hui la mairie) datant du XVI siècle.

Le portail de l’église est assez surprenant quant à son architecture puisqu’il possède un arc outrepassé ou en fer à cheval ce qui est assez rare sur un édifice roman car utilisé antérieurement dans l’art Wisigothique ou l’art Musulman.

Pour plus de renseignements, notamment sur les énigmatiques chapiteaux que je n’ai pas pris en photos voir ICI

L’église accueille de nos jours des expositions & des concerts.

1 - Loupian
Église castrale Saint Hippolyte XI-XII siècle à Loupian – Hérault
2 - Loupian
Portail avec arc festonné surmonté d’un arc en fer à cheval de l’église St Hippolyte à Loupian
18 - Loupian
Chœur de l’église Saint Hippolyte ( voûte en cul de four)
20 - Loupian
Église Saint Hippolyte à Loupian

00 - Loupian
Église Saint Hippolyte & château à Loupian – Hérault


Le vieux château

En centre ville existe une place dite du « vieux château ». C’est probablement l’emplacement du premier château de Loupian. Cet édifice est attesté par le récit du siège du château dans « Les miracles de Sainte Foy de Conques ».

C’est Bernard « le velu », c’est à dire Bernard 1er d’Anduze qui fit le siège du château entre les années 1013 et 1020 avec mille cavaliers & mille piétons.

Le Seigneur de Loupian à cette époque s’appelait Garnier ou comte Guilhem.

Le château a donc été édifié vers l’an 1000 sur la butte et possédait certainement des fortifications, des remparts puisque l’on a retrouvé des vestiges de 3 tours (dont une intégrée ds une habitation). Il a été utilisé et remanié au fil des siècles pour être abandonné à la fin du moyen-âge. En effet, un deuxième château sera édifié en contrebas du premier et offrira plus de confort et commodité.

10 1024x427 - Loupian
Place du vieux château à Loupian


Ruelles de Loupian

8 - Loupian
Ruelle de Loupian

11 - Loupian
Porte de l’étang des fortifications de Loupian
16 - Loupian
Porte du Caylis, remparts de Loupian
17 - Loupian
Fenêtre antique Loupian
15 - Loupian
Arcades sur les remparts – Loupian
13 - Loupian
Fenêtres à meneaux-Loupian
14 - Loupian
Fenêtres à meneaux-Loupian

Ce linteau de fenêtre est certainement un ré-emploi d’un élément antique trouvé sur les lieux. La tête de taureau peut être liée au culte de Mithra étant donné l’occupation romaine des lieux.

12 - Loupian
Linteau de fenêtre avec tête de taureau à Loupian-Hérault

Sources : Un castrum de l’étang de Thau, Loupian, Katia Turrel

♣♣♣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *