L'homme intérieur et ses métamorphoses -ame-voyageuse.fr
Christianisme,  Lecture,  Ultreia

L’homme intérieur et ses métamorphoses

Partager cet article :

L’homme intérieur et ses métamorphoses a pour thème comme le titre de l’oeuvre l’indique :), la recherche intérieure afin de parvenir à son unicité.

Marie Madeleine Davy (1903/1998) est historienne, docteur en théologie et philosophie ainsi que spécialiste de latin médiéval. Elle fut dans la deuxième partie de sa vie conférencière sur le thème de la spiritualité de tradition judéo-chrétienne , de la vie intérieure.

« L’homme est exilé de lui-même, il est absent de lui, il lui faut apprendre à se
retrouver dans le fond le plus abyssal de son être »

Qu’est-ce que l’homme intérieur ?

L’homme intérieur est un homme ou une femme qui éprouve une certaine nostalgie, un manque, une incompréhension face au Monde . L’homme s’interroge alors sur le sens de tout ceci et décide d’entreprendre un voyage vers l’intériorité afin de se connaître, de se réaliser, d’arriver à l’unité. Savoir écouter avec le cœur, remonter à la source originelle.

Les métamorphoses

L’homme quand il se tourne vers lui-même se rend compte de la présence des multiplicités du « moi » et cette constatation n’est point agréable… Il faut donc qu’il opère en lui des métamorphoses, en clair qu’il travaille sur ses noirceurs, les assimile, afin de se relier à l’éternel. Il doit se remettre droit. Mais cela ne va pas se passer sans heurts !

Depuis l’Antiquité des prêtres, des thérapeutes de l’âme , ancêtres de nos psychologues actuels, reconnaissaient plusieurs « maladies mentales » comme la tristesse, la jalousie, l’orgueil… qui selon eux nous pourrissaient la vie. Ils les étudiaient , les scrutaient et savaient comment en venir à bout.(Cassien…)

La solitude

Obligatoire et nécessaire sur le chemin, du moins au début. La solitude n’est pas forcément un isolement au sens strict du terme. L’on peut vivre dans le Monde et être seul. C’est une étape, un passage nécessaire. L’on prend conscience qu’il n’y a pas de retour possible à la vie d’avant. Il faut avancer sur ce chemin de crête avec des victoires et des défaites.

La nourriture de l’âme

Concernant la lecture, indéniablement ce sont les textes sacrés. Ici en Occident la tradition judéo-chrétienne, les évangiles, la lecture des pères du désert, la philocalie, Bernard de Clairvaux…Quand à la musique, c’est avec les chants grégoriens que l’âme trouve son envol.

Marie-Madeleine Davy nous parle aussi des différentes méthodes corporelles utiles pour travailler aux métamorphoses intérieures avec notamment le yoga, le Zen qui peuvent aider à maitriser le mental.

Elle parle également de l’hésychasme avec la prière du cœur, l’ascèse, le travail du souffle afin de « faire descendre l’intelligence de la tête dans le coeur ».

pdf - L'homme intérieur et ses métamorphosesprint - L'homme intérieur et ses métamorphoses
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *