ob d9de82 adamites - Les frères du libre Esprit ou turlupins
Histoire,  Moyen-âge XII siècle,  Moyen-âge XIII siècle,  Moyen-âge XIV siècle,  Moyen-âge XV siècle,  Moyen-âge XVI siècle

Les frères du libre Esprit ou turlupins

Partager cet article :

 

« Le libre Esprit » est un courant de pensée qui puise ses origines dans divers mouvements.

 

  • La secte des Carpocratiens , secte qui prônait le non respect des lois de ce monde et mouvement gnostique du II siècle.
  • Puis dans la secte des Almariciens  pour qui toute action était bonne pour peu qu’elle soit faite avec amour. 
  • Les idées de Jean Scot Erigène IX siècle pour qui l’enfer n’existe pas
  • Les idées de Joachim de Flore XII siècle, moine cistercien
  • Les idées de Pierre Jean di Olivi
  • Les idées de Saint François d’assise

 

Le mouvement des « frères du libre Esprit » ou des « Turlupins » sobriquet donné à ces derniers, est un christianisme hédoniste ( dixit Onfray).

Pour les hommes et femmes « du libre Esprit » quand l’âme est engloutie par l’amour, elle n’est plus soumise aux lois de la terre. Le bien et le mal n’existent plus , ils peuvent ainsi satisfaire tous leurs désirs ( désirs qui à mon sens, doivent être honnêtes & justes si effectivement l’Amour coule en eux, leurs conscience étant élevé par l’Amour du Divin, ils ne peuvent avoir de désirs pervers). C’est ainsi que je le comprends.

Pour certains frères et sœurs du « libre Esprit », pas tous ( voir les béguines, la fraternité des pauvres, les Franciscains), ce raccourci de la pensée fut une aubaine…

Il y eut une certaine liberté de mœurs, de libertinage, de l’inceste, des orgies… bref , le plaisir des sens à volonté sans se soucier de moralité.  

1280px J. Bosch The Garden of Earthly Delights detail 5 1024x427 - Les frères du libre Esprit ou turlupins

 

 

Sous prétexte d’être en communion avec Dieu, ils étaient en dehors des lois du Monde et donc n’éprouvaient plus une quelconque responsabilité face à leurs actions. Ils pouvaient dès lors s’adonner à tous les excès … mais avec amour !

Tout est question d’interprétation et de compréhension des textes…

Ils prônaient la pauvreté ( comme les ordres mendiants, les Franciscains ) et l’on sait que certains membres de leurs sectes notamment les Adamites vivaient nus en souvenir du jardin d’Eden. Ils avaient la nostalgie d’Adam et Ève avant leurs chute du paradis.

 

Der Garten der Lüste   Christus Adam und Eva - Les frères du libre Esprit ou turlupins

 

C’est à partir du XII siècle que l’on en parle en France ( cependant il en existe en Allemagne, aux Pays-bas en Italie…).

Ne pratiquant pas de prosélytisme, nous avons peu de documents historiques sur ce mouvement.

L’on sait toutefois qu’ils trouvèrent refuge dans certains béguinage lors de l’inquisition. Et il est dit qu’ils corrompirent leurs hôtes.

La béguine Marguerite Porete auteur du livre « Le miroir des âmes simples et anéanties » fut d’ailleurs assimilée aux « frères du libre Esprit » et donc par raccourci aux turlupins ( mœurs contraire à la foi chrétienne) et fut brûlée vive sur la place de grève à Paris en 1310.

 

AVT Marguerite Porete 4547 - Les frères du libre Esprit ou turlupins

C’est une période ou des mouvements hérétiques déferlaient en France. Sous le pape Clément V et le pape Jean XXII les cathares, les vaudois, les templiers, les béguines avaient déjà posé problème à la papauté ou au Roi.

Tous ces mouvements représentaient une menace contre l’ordre établi tant au niveau politique que social.

Et c’est sous le règne du Roi Charles V qui reçut l’ordre du pape Grégoire XI que l’on excommunia les « Turlupins » ( terme générique ds sectes hérétiques). Trop dangereux pour le système en place, ils professaient pour certains ( les Adamites) un communisme total ( mise en commun des biens, des femmes) et des mœurs immorales et décadentes pour l’église (libertinage , nudité, inceste …)

Pour ce faire il y eut des emprisonnements avec obligation de reniement de leurs foi, ou bien on les fit périr par le feu.

Cependant, on engloba dans le terme « Turlupin » TOUS les mouvements du « libre-Esprit » . Or, s’ ils ne prônaient pas tous la nudité, il est vrai qu’ils représentaient tous une menace par la critique des autorités ecclésiastiques ( qui semble t-il n’avait pas fait vœu de pauvreté comme le Christ… ) et des puissants.

 

Jeanne Daubenton  célèbre prédicatrice dans la mouvance des « Frères du libre Esprit » appartenant à « la Fraternité des pauvres »  fut brûlée elle aussi  vive le 26 juillet 1372  sur la place de grève à Paris. On l’assimila rapidement et à tort aux « Turlupins« ( terme générique des hérétiques) et on en fit la prêtresse du naturisme au moyen-âge !

Des membres des »frères du libre Esprit » trouvèrent refuge dans d’autres pays. Les idées de ce mouvement continuèrent à essaimer pendant plusieurs siècles à travers l’Europe. Notamment avec la secte des »Adamites » présente en Autriche, dans les flandres.

Les membres de cette secte se promenaient nus dans la ville, pillaient les villages. Ils seront pourchassés et massacrés par les autorités.

 

ob d9de82 adamites - Les frères du libre Esprit ou turlupins

 

25875940777 b1931aa4eb b - Les frères du libre Esprit ou turlupins

 

La continuité de ce mouvement de pensée se fera à travers les siècles notamment au XVI siècle avec « les libertins spirituels ».

 

 

20766524 peinture par hieronymus bosch «le jardin des délices quot dans le musée du prado musée du prado madrid esp 1024x681 - Les frères du libre Esprit ou turlupins
L’humanité avant le déluge -Le jardin des délices, Bosch

♣♣♣

Partager cet article :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *