Avions militaires Américains épandant pendant la guerre du Vietnam l'agent orange.
Baleine sous caillou

Les armes biologiques

Depuis la nuit des temps, les hommes ont utilisés des armes biologiques pour tuer leurs semblables. Les armes chimiques sont venues plus tard. C’est sordide concernant l’histoire de l’humanité mais c’est la réalité. L’homme étant capable du pire comme du meilleur.

Les armes biologiques ont été utilisées dans l’antiquité et au cours des siècles pour se débarrasser dans le meilleur des cas d’un ennemi, dans le pire d’une population entière. Les bactéries ou les poisons qui les composent agissent de façon sournoise, invisible sur leurs hôtes et la contagion peut être plus ou moins rapide. L’origine en est souvent inconnue permettant ainsi au commanditeur de rester anonyme. Ce qui est bien pratique …

Ainsi, dans l’antiquité les Grecs, les Romains, les Perses utilisaient des cadavres d’animaux afin de contaminer les sources, les puits de leurs ennemis. Ces peuples possédaient une certaine connaissance de la science toxicologique. Ainsi pour exemple la racine d’héllebore était employée dans du lait et de la farine pour tuer les rats mais également pour tuer des hommes…

Rappelons nous également des nombreuses morts mystérieuses au sein des Empereurs Romains ou à la cour de certains (Néron avec Britannicus) dues à des empoisonnements.

Les sorciers et sorcières du moyen-âge connaissaient bien eux aussi les plantes toxiques, les minéraux et pouvaient fabriquer des poisons violents , foudroyant, ou bien faire subir à leurs victimes une mort plus lente. Nombreux cas jalonnent l’histoire de France, et notamment à la cour des Rois de France voir entre autre la Marquise de Brinvilliers , ou l’association du sataniste et alchimiste  Louis de Vanens qui se fit arrêter le 21/09/1677 par Louvois car accusé de projeter un empoissonnement contre le Roi Louis XIV. Cette association d’escrocs et de meurtriers fabriquait de la fausse monnaie ( travaux d’alchimie détourné), et œuvrait dans l’ombre au sein des cours, payés par des envieux, des ambitieux afin d’empoisonner des Rois et Princes. En gros, c’était « l’internationale du poison ». ( Robert de la Miré ou comte de Bachimont, La Chaboissière valet de Vanens, Cadelan, …)

 

Avançons dans le temps avec l’Empereur Japonais Hirohito créateur vers 1932 de « L’unité 731 » une base militaire de recherche bactériologique qui officiellement devait s’occuper de la prévention des épidémies et de la purification de l’eau mais qui en fait effectuait des expérimentations sur des cobayes humains en leur inoculant la peste, le typhus ou le choléra.

Ou encore dans un article datant du 17/07/2019 paru dans le journal « Le Monde » ou il est question d’une enquête mandatée par la chambre des représentants des États-Unis afin de savoir si l’armée Américaine a utilisé des tiques entre 1950 et 1975 sur la population afin de propager la maladie de Lyme . Énorme non ? Des insectes transformés en armes biologiques ?

La scientifique « Kris Newby » de l’université de Stanford, dans son livre « The secret history of lyme disease and biological weapons » affirme que c’est suite à une expérience militaire ayant mal tournée que cette maladie s’est propagée au sein de la population Américaine.

Un chercheur sur les armes biologiques de l’armée Américaine « Willy Burgdorfer » raconte également qu’il était chargé d’élever des tiques, des moustiques… puis  de les infecter avec des bactéries afin qu’ils contaminent la population. Source Ici

Mais dorénavant avec les progrès technologiques, nous avons également à notre disposition ( enfin celle des puissants hein ?) les produits chimiques .

N’oublions pas , « L’agent Orange » utilisé lors de la guerre du vietnam entre 1961 et 1971 par les États-Unis sur des militaires mais également sur des civils . Vietnam, Laos et Cambodge ont subit une pulvérisation aérienne massive de ce défoliant ( utilisé habituellement en agriculture) qui pour l’occasion avait été surdosé afin de provoquer au sein de la population des cancers, la maladie de Hodgkin, des leucémies chroniques… En effet, dès 1950 dans une base militaire Américaine ce produit a été étudié afin de le détourner comme arme chimique et testé sur des prisonniers de Philadephie. Source Ici

Agent Orange Cropdusting - Les armes biologiques
Avions militaires Américains épandant pendant la guerre du Vietnam l’agent orange.

 

Voici donc un court aperçu historique de quelques armes biologiques et chimiques utilisées par l’humain pour tuer ou … rendre malade ses semblables.

Il est à noter également que ses substances toxiques peuvent se retrouver dans le corps de tous les citoyens du monde en toute légalité. Nous savons maintenant de source sûr que notre alimentation est truffée d’additifs alimentaires cancérigènes ou toxiques source Ici. Que certains vaccins contenant de l’aluminium sont mortifères ou provoquent des maladies neurologiques irréversibles. Source Ici

Le monde ne tourne pas rond et on dirait qu’il y a baleine sous caillou…

En tout cas, le 29 avril 1997 est rentrée officiellement en vigueur une convention pour l’interdiction des armes chimiques signée et ratifiée en 2013 par 192 pays. Source Ici et Ici

Pour conclure, une phrase me vient en tête :

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

♣♣♣

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *