le trésor des templiers l'amérique
Histoire,  Moyen-âge XII siècle,  Moyen-âge XIII siècle,  Moyen-âge XIV siècle

Le trésor des templiers : l’Amérique

Partager cet article :

Comment les templiers ont acquis une puissance financière comparable à celle du Pape et du roi ? Le trésor des templiers est-il un mythe ou une réalité ? Comment en temps de croisade, de guerres, d’épidémie de peste a t-on financé au moyen-âge l’édification des cathédrales ? Les caisses de l’état étant exsangue.

Le trésor des templiers est un sujet ayant fait couler beaucoup d’encre. Une multitude d’ouvrages sur ce mystère historique est à la disposition du lecteur curieux. Les hypothèses concernant la richesse de l’ordre du temple ( banquiers de surcroit ) sont nombreuses et diverses.

Voici un bref aperçu de celles qui reviennent le plus souvent  :

  • Les templiers ( membres de l’ordre interne )  étaient des alchimistes
  • Les templiers sont les détenteurs de l’arche d’Alliance trouvée dans le temple de Jérusalem
  • Les templiers ont reçus des cathares (dans l’Aude) le trésor des Wisigoths ( trouvé par Alaric ) constitué de l’arche d’alliance, de la Ménorah … ce qui amena les nazis à la deuxième guerre mondiale d’effectuer des fouilles dans le coin. voir « l’occultisme dans le nazisme » ici
  • Les templiers étaient en possession d’un parchemin de la lignée Mérovingienne qui incluait le Christ, secret qui pouvait se monnayer fort cher ( mystère de Rennes le château ) ….

 

Mais une autre hypothèse à mon sens et beaucoup plus factuelle que les précédentes est à considérer sérieusement. C’est celle de la découverte ou de la re-découverte de l’Amérique par les templiers.

En effet, nous savons maintenant ( même si l’éducation nationale continu de nous parler de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492 ) que ce continent était connu depuis bien longtemps par les phéniciens ( voir ici ) puis par les Vikings ( voir ici ).

 

Mais comment est-ce possible ?

 

 

Port de la Rochelle

 

L’endroit avant l’arrivée des Templiers est insignifiant. Les templiers décident de s’y installer en 1131 après le démantèlement du port de Chatelaillon ( ville juste à coté ) et c’est en 1139 que la reine Aliénor d’Aquitaine offre des moulins qu’elle possède aux chevaliers de l’ordre. S’ensuivront des dons du roi d’Angleterre et des seigneurs locaux. C’est ainsi que les commanderies ou des maisons templières tout autour de la Rochelle voient le jour ( Beloire, Grand bernay, Bussac, La cabane, Le Mung, Saint Jean d’Angély…).

La commanderie au centre de la Rochelle sera édifiée en 1205 ( il n’en reste rien ). Les templiers deviendront à cette période de l’histoire les maitres de la région. Le marais poitevin  est d’ailleurs asséché par ces moines-soldats.

Les templiers sont réputés pour être d’excellent marins et ils possèdent déjà des bateaux de négoce dans les ports de Boulogne sur mer ( commerce de vin avec l’Angleterre ) et de Marseille ( commerce Méditerranéen ).

Alors quelle est la raison de construire un port et de posséder une flotte à la Rochelle, une flotte réputée pour être la plus importante d’Europe ?

D’autant plus que 7 routes templières du Royaume de France convergent vert ce port ?

 

Le seul intérêt qui s’en dégage est la navigation sur l’océan Atlantique.

 

Les templiers devaient être en possession de cartes maritimes pour naviguer vers l’Amérique. En effet, des cartes représentant le monde existaient déjà à cette époque ( carte de Vinland, carte Arabe … ) voir « les cartes anciennes ». et nous savons que les phéniciens, les vikings connaissaient ce continent.

 

port rochelle1 - Le trésor des templiers : l'Amérique
Port de la Rochelle moyen-âge

 

Ils furent accueilli au Mexique et dans les Andes ( Aztèques, Incas) avec bienveillance par la population.

Ils exploitèrent ainsi les mines d’or et d’argent du Mexique qui étaient délaissées par les autochtones ( ces métaux ne représentaient pour eux  aucun intérêt ). Et ces derniers en contrepartie était ravie d’échanger de la verrerie, de la miroiterie … Échange plus que fructueux pour l’ordre du temple.

Ces précieux métaux étaient alors acheminés vers le Paraguay (  Cerro Cora) ou ils étaient transformés en lingot et prenaient ainsi le large au port de Santos au Brésil en direction de la Rochelle. 

 

L’ordre du temple, un état dans l’état

 

L’ordre des chevaliers templiers représentait au XIII siècle une puissance (militaire, foncière et financière) plus importante que le Roi et le Pape.

L’origine de ces richesses pose encore questions de nos jours… 

Et le pape et le Roi de France devait également s’interroger logiquement sur l’origine des finances de l’ordre. 

Concernant le pape, la prise en charge de l’édification des cathédrales en grande partie par les templiers ( mais aussi dans une moindre mesure par les nobles & le clergé ) était une bénédiction.  

 

Concernant le Roi, les templiers prêtent de l’argent aux Princes comme au Roi ( Louis VII pour la seconde croisade ) … C’est également aux Templiers que que l’on doit la libération du Roi Saint Louis ( rançon aux Musulmans) et la libération d’esclaves Chrétien détenus par les Musulmans.

 

enclos du temple - Le trésor des templiers : l'Amérique
L’enclos du temple Paris ( 3 arrondissement )

 

Les finances de l’ordre étaient donc relativement conséquentes pour pouvoir assumer toutes ces dépenses. 

A en croire les déclarations faites devant le pape en juin 1308 de Jean De Châlon du temple de Nemours, la veille de l’arrestation des templiers ordonné par le Roi Philippe Le Bel ( le 12 octobre 1307 )  :

 

« Un cortège comprenant 3 chariots recouverts de paille et une cinquantaine de chevaux quittèrent le temple de Paris sous la conduite de deux templiers, Hugues de Chalons et Gérard de Villers le précepteur de France. »

 

Selon Gérard De Sède ( journaliste et membre du mouvement surréaliste) dans son ouvrage « Les templiers sont parmi nous » de 1962 le trésor des templiers aurait été embarqué d’un port du nord de la France pour une contrée lointaine. La source de ses dires se trouvent dans un document conservé dans les archives secrètes du Vatican sous la côte Register aven-N°48 benedicti XII tome I, folios 448-451.

 

 

En conclusion, les hypothèses concernant le trésor des templiers sont nombreuses et souvent farfelues. Il n’en reste pas moins dans les faits que cet ordre de chevalerie était prodigieusement riche.

Il était aidé en cela par :

  • Donations nombreuses des nobles ( terres agricoles, étang, domaine …)
  • Il ne vendait JAMAIS ses biens
  • Il ne devait AUCUNE TAXE à la couronne
  • Il prêtait de l’argent aux Roi, aux Princes ( banquier des puissants )
  • Il possédait des ports et des flottes pour le commerce

Tous ces avantages financiers évidemment aident à prospérer financièrement… mais je pense sincèrement que les templiers ont réussi à commercer avec l’Amérique du sud  via le port de la Rochelle ( d’où l’énorme flotte de bateaux ) et que cette ressource était l’une des plus importante de l’ordre.  

 

Plus tard au XV siècle ( 1492) toujours selon une hypothèse de l’auteur Eric Garnier, un navigateur prénommé Christophe Colomb profitera de leurs expériences et certainement de leurs cartes maritimes pour découvrir officiellement l’Amérique. Ce qui explique l’étendard de la croix templière sur les 3 caravelles de Colomb à savoir « la Nina », « La Santa Maria » et « la Punta ». 

 

Sources :

  • Christoph Colomb le dernier des templiers, Eric Garnier

 

Pour aller plus loin :

  • Les templiers le secret Américain, Thierry Wirth Docteur en sciences humaines ( Sorbonne )
  • Les templiers en Amérique , Jacques de Mahieu, professeur en sciences politiques & économiques

 

♣♣♣

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *