Le chemin le moins fréquenté -
Christianisme,  Lecture,  Ultreia

Le chemin le moins fréquenté

« Le chemin le moins fréquenté » est un livre écrit en 1976 par le psychiatre et psychothérapeute Américain Scott Peck, il est à mes yeux un outil rare et un véritable manuel de vie.

Peck est né le 22/05/1936 et décédé le 25/09/2005.
C’est en se basant sur son travail au quotidien de psychothérapeute que ce livre a pu être écrit.
En effet, l’auteur nous livre des témoignages de ces patients, étayant ainsi « sa méthode » pour arriver à vivre plus sereinement. 

Il s’articule autour de quatre parties essentielles à ces yeux, pour qui veut acquérir la maturité nécessaire afin d’ accepter « ce qui est ».

                                                   Première partie : La discipline


Accepter que la vie soit difficile, douloureuse est une première étape nécessaire pour avancer.
Tout le monde souffre à plusieurs degrés , oui c’est vrai, mais tout le monde à des problèmes, des difficultés dans la vie, des obstacles à surmonter.
L’attitude que nous adoptons alors est primordiale, accepter la réalité et l’affronter est la seule manière de progresser.

Or souvent c’est l’inverse qui se passe, on fait l’autruche…

D’après l’auteur « cette attitude est à l’origine de toutes les maladies
mentales humaines, nous en sommes presque tous plus ou moins atteints. »

La discipline est l’outil de base pour affronter les difficultés dans la vie.

Elle repose sur 4 techniques :


• Retarder la satisfaction, planifier les douleurs, les joies
• Accepter la responsabilité de nos problèmes
• Se consacrer à la vérité
• Trouver l’équilibre, la souplesse dans la discipline


L’énergie utilisée pour arriver à cette discipline est l’amour..

 

                                                      Deuxième partie : l’Amour

 

« L’amour c’est la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre
évolution spirituelle ou celle de quelqu’un d’autre »

 

Il existe plusieurs formes de ce que l’on dénomme Amour et souvent à tort…(illusion)

Nous pouvons tomber amoureux, faire l’amour sans connaître véritablement l’essence de ce sentiment.

L’auteur dans ce chapitre aborde la problématique de ce que nous définissons souvent comme de l’ Amour mais qui n’en n’est pas.( la dépendance, le parasitage…)
 L’amour est l’antithèse de la paresse.

                Troisième partie : L’évolution et la religion

 

 

L’auteur nous livre à ce stade une certitude qu’il a acquise au fil du temps en psychothérapie avec ces patients.

« Au fur et à mesure que les êtres progressent dans la discipline et l’amour, et dans leur expérience
de la vie, leur compréhension du monde et la place qu’ils y occupent évoluent rapidement. Les
autres stagnent. Et il est évident qu’au sein de la race humaine la compréhension de la vie varie
énormément selon les êtres, de la plus simple à la plus sophistiquée, de la plus étroite à la plus large.
Cette compréhension est notre religion…..et cela est de la plus grande importance. »

 

La façon dont on se représente le monde est une part importante de nos
problèmes.

Que l’on est une religion ou pas , tout est spirituel. Dieu est partout.

 

 

« La foi est souvent d’un dogmatisme destructeur (guerre, abrutissement, ignorance…) mais le problème est-il que les hommes croient en Dieu ou bien qu’ils ont tendance à être dogmatiques ? »

 

                                               Quatrième partie : La grâce

 

 

« Une force très puissante extérieure à la conscience humaine qui encourage l’évolution spirituelle de l’homme. »

La grâce c’est l’absence de peur, avoir confiance, avoir la foi.

Accepter son pouvoir personnel, mais pour cela il faut être responsable de ses actes et s’auto-discipliner.
En état de grâce la présence de Dieu est en nous.

Pour les athées cela peut être la présence de l’énergie cosmique, une force
bienveillante.

Le savoir et le ressentir nous aide à supporter cette solitude.


Ces concepts ont été enseignés par le Christ, mais aussi par Bouddha, Lao-Tseu…

♣♣♣

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *