Amnésie traumatique
Psychologie

L’amnésie traumatique

Partager cet article :

L’amnésie traumatique est une perte totale ou partielle de mémoire en réponse à évènement violent. La victime se protège ainsi de souvenirs douloureux qui  amènent des souffrances psychologiques et qui entravent souvent le bon déroulement de la vie quotidienne. 

Le cerveau « bug » et les souvenirs passent dans les abimes …. au risque de réapparaitre des années après.

L’amnésie traumatique est d’autant plus importante lorsqu’elle survient pendant l’enfance. Les mauvais traitements qui peuvent être le viol, l’inceste, la torture, les humiliations… sont des chocs émotionnels très douloureux, ainsi pour faire face à cette souffrance, continuer à vivre et ne pas avoir l’impression de mourir le cerveau trouve une soupape de sécurité en disjonctant.

Le cerveau se déconnecte de la réalité, et c’est à ce moment qu’ apparaît alors le processus de dissociation. ( utile pour programmation mentale voir l’article Mk ultra )

Le traumatisme, les souvenirs sont présents mais inaccessible par la mémoire, il en résulte un profond malaise, un vide sidéral à l’intérieur de soi.

Le Dr Muriel Salmona psychiatre et fondatrice de l’association « Mémoire traumatique et victimologie » vient en aide aux personnes victimes de violences sexuelles, d’incestes, de tortures , violences liées aux terrorisme ….

 

 

 

 

 

Ci-dessous extrait du documentaire de Flavie Flament « Viols sur mineurs mon combat contre l’oubli » ou l’on voit à l’aide d’une IRM cérébrale les dommages causés au cerveau par une amnésie traumatique au niveau de l’hippocampe siège de la mémoire.

Pour aller plus loin :

  • Site du Dr Muriel Salmona : www.memoiretraumatique.org/
  • L’amnésie traumatique, Dr Muriel Salmona ici

Pour aller plus loin :

  • Site du Dr Muriel Salmona : www.memoiretraumatique.org/
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *