Manipulation ds masses
Baleine sous caillou,  Psychologie

Institut Tavistock

Partager cet article :

L’institut Tavistock tient une place majeure dans l’ingénierie sociale et le contrôle mental des individus et des populations. Le Tavistock Institute fondé en 1947 en Angleterre est une organisation qui s’occupe de mettre en place dans nos sociétés l’application des sciences sociales au niveau de la santé, de l’éducation, du commerce … Les recherches de cet institut portent sur la psychologie, le comportementalisme, l’anthropologie, la sociologie  …

L’organisation est auto-financée et ne dispose officiellement d’aucune subvention gouvernementale.

Cet institut étudie les arcanes du cerveau humain, sa psyché afin de comprendre son fonctionnement. 

Ces connaissances peuvent être redoutable si elles tombent entre de mauvaises mains…

 

« Si la terreur peut être induite sur une base largement disséminée dans une société, alors la société retourne à une « tabula rasa » , une ardoise blanche , une situation ou le contrôle peut facilement être instauré. 

 

Kurt Lewin, psychiatre allemand de Tavistock année 1930.

 

atelier ingenierie sociale - Institut Tavistock

 

Origine de l’institut Tavistock

 

C’est le Duc de Bedford alias Herbrand Arthur Russel ( de la famille du célèbre Bertrand Russell homme politique et philosophe eugéniste ) qui fonda à Londres une clinique,  » la clinique Tavistock » en 1920 afin de permettre à des psychologues d’étudier des psychoses traumatiques sur les rescapés de la première guerre mondiale. Les psychologues étudiaient « le seuil de rupture » ou « point de rupture » qui est le moment ou la psyché du soldat traumatisé par des violences se brise. Ils ont remarqué que c’est à partir de ce moment précis que le lavage de cerveau peut commencer. 

En étudiant au fil des ans les rouages de la psyché humaine, les psychologues de Tavistock devinrent des Maîtres de la manipulation mentale. ( En 1953 création du programme MK ultra par Sydney Gottlieb )

Evidemment l’armée Britannique et l’OSS a encadré les recherches de Tavistock.  L’OSS (Office of strategic service) ancêtre de la CIA fut mis en place à cette époque par le Général Donovan envoyé à Londres par le Président des USA Roosevelt. En effet, Roosevelt avait signé en 1938 un accord (non officiel) avec le Président de l’Angleterre Churchill qui stipulait que les politiques Américaines devaient être contrôlées par l’Angleterre ! Ou plutôt par les idéologies de Tavistock aidé de l’OSS et de la CIA plus tard…

Aperçu de quelques idéologies de cet institut :

  • Briser le cercle familial ( remise en question du rôle primordial de la mère & du père )
  • Briser la religion et SURTOUT le catholicisme pour amener vers UNE seule religion ( le syncrétisme de toutes)
  • Apologie et banalisation du plaisir sexuel et des pratiques sexuels sous toutes ses formes ( homosexualité, partouze, pédophilie…)
  •  Banalisation des drogues ( voir mouvement de la contre-culture)
  • Briser le patriotisme au profit du mondialisme ( plus de nation = Gouvernement mondial)

Le service du « Bureau pour la guerre psychologique » présidé par le psychiatre John Rawling Rees chapeauta le tout . C’est ce même Monsieur qui deviendra plus tard le co-fondateur de la Fédération Mondiale de la santé mentale…

Voici selon le psychiatre John Rawling Rees lui même l’objectif final des travaux sur la psyché humaine menés à Tavistock :

 

« Depuis la dernière guerre mondiale, nous avons beaucoup œuvré pour infiltrer les diverses organisations sociales de tout le pays… Nous avons lancé une offensive particulièrement efficace dans bon nombre de professions. Les deux plus facile furent l’enseignement et l’église tandis que les deux plus difficiles furent le droit et la médecine. Quiconque dont la mémoire ne remonte ne serait-ce qu’à une douzaine d’années réalisera à quel point le changement est important dans l’esprit des professionnels. Si nous voulons infiltrer les autres activités sociales et professionnelles je pense que nous devons imiter les régimes totalitaires et mettre en place une activité de type cinquième colonne… Le parlement , la presse et les autres publications sont les moyens les plus surs pour diffuser notre propagande. »

John Rawling Rees, Psychiatre de Tavistock, 1940.

 

En 1932, l’institut Tavistock passe sous la direction du psychiatre Allemand Kurt Lewin. Il va focaliser ses recherches sur le concept de « Tabula rasa », l’ardoise blanche. Sa théorie ( qui marche…) est qu’une terreur induite au sein du peuple ( ou d’un individu )  entraîne un état d’ hébétude qui facilite grandement la manipulation. C’est ce que l’on nomme « la stratégie du choc » que l’auteur Naomi Klein a documenté et expliqué dans son livre du même nom.  

En 1957, le Dr William Sargant chercheur à l’institut Tavistock a écrit  dans son livre « Battle for the mind » :

 

« Divers types de croyance peuvent être implantés après que le fonctionnement du cerveau ait été suffisamment troublé par l’induction délibérée de la crainte, de la colère ou de l’excitation. »

 

L’institut Tavistock à bien mis en lumière que pour manipuler, programmer une personne ( ou un peuple ) le moyen idéal est de le traumatiser par des violences, tortures, chocs émotionnels/peur afin de le faire atteindre le point de rupture. Dès lors, la programmation, les nouvelles croyances  peuvent être injectées dans la psyché. 

Ce n’est qu’en 1947 que la clinique deviendra « Tavistok Institute for human relations » . Les travaux sur la guerre psychologique continueront de plus belle sous l’égide de la CIA. Des mécènes très puissants aideront les recherches. ( Rockefeller, la fondation Ford…)

 

Des psychologues aideront également à la diffusion de l’idéologie Tavistock , notamment  le célèbre Freud pour qui « l’enfant est un pervers polymorphe » ( dans « trois essais sur la théorie sexuelle »). Selon lui tous les conflits de l’homme ont avoir avec le sexe …

 

freud tavisto 208x300 - Institut Tavistock
Statue de Freud devant l’institut Tavistosk

 

Son influence

 

L’institut Tavistock n’est que la face immergée de l’iceberg de la psychiatrie sociale et de la manipulation des masses. Il a sous sa coupe divers institutions partout dans le monde ( composés d’environ 3 000 groupes ). Les gens travaillant pour « Tavistock » se retrouvent dans les tribunaux, la police, les médias, les universités, les artistes et …. les politiciens !

Parmi les politiciens étant passés sous l’influence de Tavistock citons :

  • Kissinger ( ancien élève du Dr Rees )
  • Jimmy Carter ( ancien président USA ayant pour psychiatre Dr Bourne de Tavistock)

 

Lorsque l’on s’intéresse aux protagonistes ( psychologue, scientifique, artiste, politicien, membre de la CIA…) de la manipulation de masse, du contrôle mental l’on s’aperçoit bien vite qu’ils pratiquent souvent l’occultisme et font partie d’ordre secret. ( Martiniste, Franc-maçon, théosophe, Rose-croix, sataniste…) Un nom revient d’ailleurs très fréquemment dans ce milieu : Aleister Crowley sataniste et Franc-maçon adulé de nombreux groupes musicaux mais pas que …. Ici, et  avec l’ingénieur chimiste Jack Parsons le pionnier de la propulsion spatiale qui a crée JPL ( Jet propulsion laboratory) origine réelle de la NASA. Ici

 

Woodstock 1969

 

C’est à l’institut Tavistock que l’on doit la diffusion de drogues dans le milieu Hippie des années 1960 et l’émanation de la contre-culture.

En effet, ce fut une aubaine pour eux , de s’infiltrer dans le mouvement contestataire des jeunes ( guerre du Vietnam, rejet de l’autorité…) et pour ce faire ils utilisèrent :

Les idées du New-âge avec des auteurs comme Alice Bailey ou Helena Blavatsky ( luciférienne) se propagèrent comme une traînée de poudre. L’orient était à la mode, la religion catholique base de la société occidentale jugée trop rigoriste et morale, était dès lors jetée aux orties. 

Le discours de la liberté sans entraves, du « tout se vaut » avait tout pour séduire la jeunesse.

 

Mais, l’apologie des plaisirs du sexe et de la drogue prônée dans les paroles des groupes musicaux Américains de l’époque sortait tout droit de l’idéologie de l’institut Tavistock et donc de la CIA !

Pensant rejeté les idées du gouvernement Américain, la jeunesse était manipulée par lui !

Aidé, il faut bien le dire par des artistes, des intellectuels du monde entier   ….  

Voilà le programme des « réjouissances » avec une vidéo de l’INA non à Woodstock mais au festival de Midlefield qui a lieu 1 an après en 1970 .

 

 

 

« Il n’y a d’autres lois que fais ce que tu veux… »

Aleister Crowley 

 

Le festival de Woodstock qui eut lieu du 15 août 1969 ( fête de l’assomption, si c’est pas un hasard ça ? … ) jusqu’au 18 août fut l’apothéose du contrôle mental à grande échelle. Le FBI reçut l’ ordre de laisser circuler le LSD ( et autres drogues, acide, Marijuana) dans le festival et l’on pu assister à la plus grande manipulation mentale collective de tout les temps.

Ce fut  500 000 jeunes complètement à l’ouest, parqués dans ce lieu sans possibilité de sortie, écoutant de la musique non stop pendant 3 jours au milieu de la boue ( pluie torrentielle) et des ordures ( excréments….) qui servirent de cobaye à la CIA. Tout était planifié, le manque d’eau et de nourriture, le manque de sanitaire afin de se retrouver dans la merde au sens propre du terme! Bref le piège.

C’est à John Roberts que l’on doit en partie le financement de Woodstock. Et qui est John Roberts me direz-vous ? Et bien c’est le propriétaire d’une grande firme pharmaceutique de l’époque ! Avec l’aval de grands universitaires de l’époque comme Thimothy Leary qui travaillait pour la CIA, les festivaliers furent abreuvés de drogues synthétiques.  

timty lear LSD - Institut Tavistock
Timothy Leary – LSD -TAVISTOCK

La veille, le 14 Août on demanda aux 350 policiers de New-York chargés de la sécurité du festival de se retirer…

La sécurité était désormais assuré par la Hog Farm dirigé par Wavy Gravy. Et je vous le donne en mille qui est ce Gravy ? Un ancien membre de la CIA du projet MK ultra (Control mental) !

Des médecins et infirmières ( environ 50 ) arrivèrent tant bien que mal par avion sur les lieux pour des urgences, des mauvais trips…

Des artistes comme Joan Baez, Santana, Janis Joplin, Jimi Hindrix étaient présents ce jour là à Woodstock.

 

 

La sexualité

 

Tavistock nous l’avons vu s’occupe d’instiller au sein de la société de nouvelles idéologies mais a quelle fin ?

Le sexe est apparemment un thème important pour contrôler l’esprit humain. Dans les années 60/70 tout a été fait pour amener les gens à une nouvelle sexualité beaucoup plus libre.

Union libre, partouze mais aussi  promotion de la pédophilie ici   .

La sexualité est désormais un sujet dont nos enfants doivent entendre parler le plus tôt possible. Mais dans quel but ?

L’on doit cette révolution sexuelle à Alfred Kinsey, professeur en zoologie … qui fit la promotion de toutes les pratiques sexuelles possibles et inimaginables… A l’instar des animaux, abêtissant et avilissant ainsi l’âme humaine.

Ces recherches étaient financées par Rockefeller.

Sources Ici

Marion Sigaut historienne explique dans la vidéo ci-dessous qui était Kinsey et comment a t-il écrit son rapport sur la sexualité humaine qui a débouché sur la révolution sexuelle .

 

 

 

 

Aujourd’hui en 2020 suite au rapport Kinsey basé sur des mensonges nous montrons à des élèves de CM2 un dessin animé parlant de l’homosexualité. (2012)

 

La théorie du genre

 

Le Gender est de la sociologie et non de la biologie. Ce n’est pas de la science !

Conférence de 2013 sur la théorie du genre avec une professeur de SVT Isabelle Ami.

 

La dysphorie de genre

 

En 2016 le journal « The Sun » nous apprenait que le nombre d’enfants soignés pour disphorie de genre avait augmenté de 1 000% en 5 ans en Angleterre ! Les chiffres viennent des deux cliniques habilités à prendre en charge ces mineurs. Ces deux cliniques sont Tavistock et Portman.

En 2000, seulement 97 mineurs sont venus en consultation, en 2015 l’on passe à 1 013 consultations…

Le transgenre est la nouvelle idéologie à la mode .

Vidéo de 2016 ci-dessous concernant une loi votée en Norvège permettant aux enfants de changer de sexe.

 

La religion

 

Les différentes religions doivent s’unifier en une seule : La religion universelle … Le pape François oeuvre pour cela et il se bat contre le fondamentalisme Chrétien qui est le respect des fondements de la foi demandé et enseigné par Dieu ! 

Questions :

Quel Dieu devront nous adorer ?

Le dieu de l’argent ?

Le Dieu de la vengeance ?

Le Dieu de l’aliénation, de la bêtise ?

Le Dieu de la mondialisation ? 

 

Maurice Gendre et Thibault Philippe, 04/04/2015 théatre de la main d’or Paris
Maurice Gendre et Thibault Philippe, 04/04/2015 théatre de la main d’or Paris

Sources :

  • MK abus rituels et contrôle mental d’Alexandre Lebreton
  • Site égalité & réconciliation

Pour aller plus loin :

  • John Coleman ( ancien espion ), The Tavistock institute of human relations
  • Daniel Estulin ( ancien KGB), Tavistock Institute
  • Publications de Lyndon Larouche
  • « Les appâts du culte de Satan » de Robin de Ruiter

 

♣♣♣

Partager cet article :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *