Vaccins covid19 Cobaye humain
Baleine sous caillou

Incertitudes sur les vaccins Covid19

Partager cet article :

Les vaccins contre le Covid19 selon les documents officiels publiés par l’agence européenne du médicament (EMA) poseraient des problèmes de fiabilité. En effet, des incertitudes portent sur la qualité intrinsèque des produits, leurs procédés de fabrication, sur les lots commercialisés.  C’est le CTIAP ou « Centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutique » du centre hospitalier de Cholet qui vient de révéler ces informations avec l’aide de Madame Catherine Frade, Docteur en pharmacie et ancienne directrice des affaires réglementaires internationales dans l’industrie pharmaceutique.

Madame Frade s’est appuyée sur des données extraites de l’AMM ( autorisation de mise sur le marché) datant du 22/03/2021, AMM apparemment qualifiée de « conditionnelle ». Ce qui signifie que cette autorisation de mise sur le marché est temporaire et n’excède pas un an car les informations sur ces vaccins sont « allégées et incomplètes » pour les 4 vaccins que sont :

  • Vaccin Pfizer
  • Vaccin Moderna
  • Vaccin Astra zeneca
  • Vaccin Janssen 

Sachant qu’une AMM standard est d’environ cinq ans. Les quatre vaccins contre le Covid19 sont donc en cours d’essai  sur la population mondiale qui sert de cobaye. Ils devront être réévalués chaque année.

En effet, c’est dans le « Rapport public d’évaluation Européen » ( EPAR) qui est publié sur le site de l’agence Européenne du médicament (EMA) que figurent les études ayant été déjà menées sur les vaccins et celles planifiées et non encore réalisées.

C’est ainsi que nous apprenons que le planning des études sur ces quatre vaccins s’étalent de 2021 à 2024.

 

Pour être plus clair, concernant le vaccin Pfizer qui a obtenu son AMM conditionnelle le 21/12/2020 c’est seulement en décembre 2023 que nous aurons la confirmation de son efficacité et surtout de sa sécurité !

Pour le vaccin Moderna qui a obtenu son AMM le 06/01/2021 , la confirmation de son efficacité et de sa sécurité est fixée au moins en décembre 2022.

En ce qui concerne le vaccin Astra Zeneca, l’AMM date du 29/01/2021, le délai de confirmation pour son efficacité et sa sécurité est fixé en mars 2024.

Enfin, pour le petit dernier, le vaccin Janssen qui a obtenu son AMM le 11/03/2021 le délai de confirmation prouvant son efficacité et sa sécurité est en décembre 2023.

 

Incertitudes sur la qualité de la substance active des vaccins

 

MAIS, et c’est la cerise sur le gâteau, un autre délai a été fixé pour les quatre vaccins concernant cette fois-ci, tenez vous bien :

« Les preuves de qualité pour la substance active et le produit fini »

 

En gros, si j’ai bien compris, on injecte aux gens des produits dont on n’a aucune certitude concernant leur innocuité. La composition même de ces vaccins n’est donc pas sûr ?

 

On est chez les dingues !

 

Ainsi, pour le vaccin Pfizer, la date pour prouver la qualité de la substance active, des excipients, du procédé de fabrication et de la reproductibilité des lots commercialisés est en juillet 2021, pour Moderna en juin 2021, pour Astra Zeneca en juin 2022 et pour Janssen en Aout 2021.

Voilà, voilà……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

En conclusion, toutes les études permettant une autorisation sur le marché de ces vaccins sont basées sur des incertitudes. Incertitudes sur la qualité de la substance active, des excipients, des lots …..

C’est horrible et cela s’appelle de la manipulation. 

Les gens vaccinés n’ont pas eu accès à une information loyale.

Le consentement vaccinale ici n’est donc pas libre et éclairé.

Et c’est vrai qu’avec les informations contradictoires voir schizophrènes du gouvernement qui tend à rendre la population complètement zinzin ce n’est pas évident de comprendre la situation.

Même le conseil d’état brouille l’information, car après avoir semblé reconnaître l’efficacité des vaccins il a admis le 11/03/2021 :

« l’incertitude qui demeure sur l’efficacité réelle du vaccin quant à la propagation du virus » 

 

De plus, l’agence Nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour la période du 12/03/2021 au 18/03/2021 a publié le 26/03/2021  dans  » son point de situation sur la surveillance des vaccins contre la Covid19″ concernant le nombre de décès survenus en France après l’administration de ces vaccins :

  • 311 décès suite à l’administration du vaccin Pfizer
  • 4 décès suite à l’administration de Moderna
  • 20 décès suite à l’administration d’Astra zeneca

Ces déclarations sont obligatoires et rentrent dans le cadre de la pharmacovigilance. Sachant toutefois qu’en cas de décès après vaccination, le « lien de causalité »  est très difficile à établir. Vous êtes prévenus !

Toutes ces informations ne sont pas cachées à la population, il suffit de se renseigner auprès des « scientifiques complotistes », en l’occurrence pour ma part, je lis les tweets de la généticienne spécialiste de L’ADN, Alexandra Henrion-Caude sur son twitter. 

 

Et , il est quand même bon de savoir et de répéter que des traitements existent contre le Covid19  comme l’hydroxychloroquine, l’ivermectine, les antibiotiques de la classe des macrolides …. . Ce sont des médicaments qui soignent depuis de nombreuses années, les effets secondaires sont connus et peu dangereux ( suivant les doses bien sûr ),  leur substance active est fiable et pourtant ces traitements ne trouvent grâce aux yeux de nos autorités sanitaires …. 

Avec ce que nous savons désormais, il me semble qu’il serait préférable pour le bien de l’humanité de cesser ces expérimentations vaccinales ( ou thérapie génique pour les vaccins ARN ) et de laisser prescrire des traitements par les médecins.

 

« Primum non nocere »

 

( « En premier, ne pas nuire ». Premier principe de prudence appris aux étudiants en médecine et en pharmacie. )

 

Ajout du 17/06/2021 vidéo de maitre Di Vizio Avocat spécialiste de la santé :

 

 

 

 

Sources de cet article :

  • CTIAP de Cholet, article du blog du vendredi 02/04/2021 ici

 

♣♣♣

pdf - Incertitudes sur les vaccins Covid19print - Incertitudes sur les vaccins Covid19
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *