Expérience de Milgram
Psychologie

Expérience de Milgram

L’expérience de Milgram est un test psychologique pour tester le degré de soumission d’une personne à l’autorité. Publiée par Stanley Milgram en 1963 elle démontre l’ obéissance aveugle dont font preuve la majorité des sujets testés, face à des ordres venus de la hiérarchie et qui peuvent être contraires aux lois de notre société ( ici mise en danger de la vie d’autrui, meurtre ). L’expérience se déroule dans les locaux de l’université de Yale aux États-Unis.

Les résultats des premières expériences montrèrent que 62,5% des personnes testées ( femmes et hommes) menèrent à terme les électrochocs malgré les protestations, les cris et les pleurs de l’élève ( complice bien sûr de l’expérience). Milgram jugea ses résultats inquiétants …

En effet, si l’obéissance à l’autorité, aux lois du Pays, de la Société dans laquelle on vit est un gage d une bonne intégration, cette même obéissance peut devenir dangereuse quand elle ne prend pas en compte la conscience, la morale ( tu ne tueras point …).

 

« Il ne peut y avoir d’amitié la ou se trouvent la cruauté, la déloyauté, l’injustice. Entre méchants lorsqu’ils s’assemblent, c’est un complot et non une société. Ils ne s’aiment pas mais se craignent. Ils ne sont pas amis mais complices. »

Discours de la servitude volontaire d’Étienne de la Boétie (1576)

 

Un documentaire « Le jeu de la mort » a repris l’expérience de Milgram  en 2009 afin d’en faire une critique de la téléréalité. Le taux d’obéissance avoisinait les 80% …

 

 

♣♣♣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *