écrits sur l'hésychasme - ame-voyageuse.fr
Christianisme,  Lecture,  Ultreia

Ecrits sur l’hésychasme

Partager cet article :

Ce livre « Ecrits sur l’hésychasme » ou la tradition contemplative est écrit par Jean-Yves Leloup né en 1950 à Angers, philosophe et théologien Français mais également prêtre orthodoxe. A travers ce récit, il nous fait redécouvrir avec bonheur et émerveillement les pratiques contemplatives méditatives des pères du désert.

Qui sont les pères du désert ?

« Les pères du désert » sont les premiers chrétiens du II ème et III ème siècle, hommes et femmes, à avoir vécu dans le désert en ermite. Les plus connus sont Évagre le pontique, Jean Climaque, Cassien, Saint Antoine…

Ils vivaient dans le désert Égyptien, à l’intérieur de grottes, dans un dénuement, une ascèse total et pratiquaient la prière permanente, la prière du coeur. C’est avec ces premiers solitaires, ermites, anachorètes, que s’est formé le monachisme chrétien (communauté avec règles strictes) en Égypte( au III ème siècle). En 1978 en Égypte existait encore certains de ces moines filmés dans le documentaire présenté ci-dessous avec notamment la présence de Matta el Meskin.

Dans son récit, J-Y Leloup nous raconte l’histoire d’un jeune étudiant Français en philosophie (et donc s’interrogeant sur le sens de la vie..) , ayant lu multitudes de livres sur la prière. Grand lecteur, il n’est pas grand pratiquant ! Il part donc à la découverte du mythique monastère orthodoxe du Mont Athos en Grèce. En effet, dans ce haut lieu spirituel il rencontre un moine qui voudra bien l’initier à la prière du coeur. L’église d’Orient étant la plus proche, la moins « dénaturée » des traditions des pères du désert.

Qu’est-ce que la prière du coeur ?

La prière du coeur est une oraison largement enseignée dans le christianisme orientale Orthodoxe à contrario du christianisme occidentale qui en parle mais peu. C’est d’ailleurs pour cela que peu de chrétien en Occident la connaisse et la pratique. Elle est courte, et doit être répéter à la manière d’un Mantra . In fine, c’est l’union à l’Esprit de Dieu qui est ardemment désirée. C’est la prière des pères du désert, des premiers chrétiens sans église, de l’église primitive la plus proche des paroles du Christ et des Apôtres.

Chrismealphaomega - Ecrits sur l’hésychasme

Notre jeune philosophe va donc apprendre avec le père Séraphin l’art de l’Oraison hésychasme ou la paix intérieure, comprendre et s’astreindre à « la Pratickè » méthode spirituelle d’Evagre pour purifier le coeur ..dompter les « logismoi » et ainsi se mettre en chemin pour atteindre la lumière.

Avis : Grande découverte que ce livre ! L’on plonge dans l’archéologie des premières heures chrétiennes avec la pratique de l‘hésychasme, véritable pratique spirituelle des pères de l’église ou pères du désert. En Occident ou l’on parle le plus souvent de pratiques contemplatives méditatives dans le boudhisme, d’hindouisme, le Zen, il est parfois de bon ton de rappeler que dans le christianisme existe une voie semblable…

♣♣♣

pdf - Ecrits sur l’hésychasmeprint - Ecrits sur l’hésychasme
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *