complication vaccination
Baleine sous caillou

Complications de la vaccination

Les complications liées à la vaccination ou effets secondaires indésirables sont le plus souvent minimisées dans le meilleur des cas et nier dans le pire. Pourtant, il suffit de se pencher un peu sur la question pour se rendre compte que dans tous les pays existent des complications vaccinales graves aboutissant souvent à des handicaps à vie ou/et des maladies auto-immunes.

 

 

Aux États-Unis

 

Aux États-unis, le porte parole depuis des années du mouvement anti-vaccin est Robert Kennedy junior. Son site  children’s health defense  se bat pour exiger la transparence concernant la sécurité sanitaire des vaccins.

  • En 2018, il s’est associé à l’Ican et a gagné un procès contre le gouvernement Américain (DHHS) pour violation de la législation sur l’innocuité des vaccins ! ( Depuis 30 ans aux États-unis, aucun rapport n’ayant été rédigé concernant les accidents vaccinaux ou les améliorations apportées aux vaccins)
  • En 2019, il produit le documentaire Vaxxed II ( la suite de Vaxxed I de 2016) ou des professionnels de la santé ( médecin, infirmière…) parlent des complications vaccinales avec notamment le Gardasil … 

Le 09 avril 2020 Robert Kennedy à fait un communiqué via son site Children’s health defense ( ici  ) concernant le philanthrope Bill Gates qui veut vacciner la terre entière :

« Les vaccins pour Bill Gates sont une philanthropie stratégique qui alimente ses nombreuses entreprises liées aux vaccins ( y compris l’ambition de Microsoft de contrôler une entreprise mondiale d’identification des vaccins) et lui donne un contrôle dictatorial sur la politique mondiale de santé.

L’obsession de Gates pour les vaccins semble être alimenter par la conviction de sauver le monde grâce à la technologie.

Amenant sa part de 450 millions de dollars sur 1.2 milliards pour éradiquer la polio Gates a pris le contrôle du groupe consultating technique national sur la vaccination (NTAGI) de l’Inde qui a rendu obligatoire jusqu’à 50 doses de vaccins contre la polio par le biais de programmes de vaccination cumulatifs pour les enfants avant l’âge de 5 ans.

Les médecins Indiens attribuent à la campagne de Gates une épidémie dévastatrice de paralysie flasque aiguë  due à la polio (NPAFP) qui a paralysée 490 000 enfants au delà des taux prévus entre les années 2000 et 2017.

En 2017 le gouvernement Indien a mis fin au programme de vaccination de Gates et a demandé à ce dernier et à sa politique de vaccination de quitter l’Inde. Les taux de NPAFP ont chuté précipitamment.

Les épidémies de polio les plus effrayantes au Congo, en Afghanistan et aux Philippines sont toutes liées aux vaccins.

En 2017 l’organisation mondiale de la santé (OMS) a admis à contrecœur que l’explosion mondiale de la polio est principalement due à la souche vaccinale.

En effet en 2018, 70% des cas de polio dans le monde étaient liés à la souche vaccinale.

En 2014, la Fondation Gates a financé des tests de vaccins expérimentaux contre le HPV développés par Glaxo Smith Kline (GSK) et Merck sur 23 000 jeunes filles dans des provinces Indiennes éloignées.

Environ 1 200 d’entre elles ont soufferts d’effets secondaires graves, des troubles de maladies auto-immunes et troubles de la fertilité. Sept d’entre elles sont mortes.

Les enquêtes des gouvernements Indiens ont accusé les chercheurs financés par Gates d’avoir commis des violations éthiques généralisées :

  • Pressions exercées sur les villageoise vulnérables pour qu’elles participent à l’essai
  • Intimidation des parents
  • Falsification des formulaires de consentement
  • Refus de soins médicaux en cas de problème

L’affaire est maintenue devant la cour suprême du pays. (2020)

Les journaux sud Africains se sont plaints : « Nous sommes des cobayes pour les fabricants de médicaments ».

En 2010 la fondation Gates a financé un essai de phase 3 du vaccin expérimental de GSK contre la malaria qui a tué 151 nourissons Africains et a causé des effets indésirables graves avec des paralysies, des convulsions fébriles et des crises d’épilepsie sur 1 048 des 5 949 enfants.

Au cours de la campagne MenAfricvac2002 de Gates en Afrique Subsaharienne les agents de Gates ont vacciné de force des milliers d’enfants Africains contre la méningite. L’ancien économiste en chef de Nelson Mandela, le professeur Patrick Bond décrit les pratiques philanthropiques de Gates comme impitoyables et immorales.

En 2010 lorsque Gates s’est engagé a verser 10 milliards de dollars à l’OMS, il a déclaré :

« Nous devons faire de cette décennie celle des vaccins »

 

Un mois plus tard lors d’une conférence TED il révèle que selon lui les nouveaux vaccins pourraient réduire la population.

Et 4 ans plus tard en 2014, l’association des médecins catholiques du Kenya a accusé l’OMS de stériliser chimiquement des millions de femmes Kenyanes réticentes dans le cadre d’une vaccination contre le tétanos. Des laboratoires indépendants ont trouvé une formule de stérilité dans les vaccins testés.

Après avoir nié les accusations, l’OMS a finalement admis qu’elle avait développé les vaccins de stérilité pendant plus de 10 ans. Des accusations similaires ont été portées par la Tanzanie, le Nicaragua, le Mexique et les Philippines.

Les responsables de la santé mondiale disent qu’il a détourné les ressources de l’agence pour servir sa philosophie personnelle selon laquelle la bonne santé ne vient qu’avec une seringue. Ils l’accusent de détourner l’agenda de l’OMS des projets qui ont fait leurs preuves en matière de lutte contre les maladies infectieuses :

  • eau potable
  • hygiène
  • nutrition
  • développement économique

La fondation Gates ne consacre à ces domaines qu’environ 650 millions de dollars sur son budget de 5 milliards de dollars.

En plus d’utiliser sa philanthropie pour contrôler l’OMS, l’UNICEF, GAVI et PATH , Gates finance une société pharmaceutique privée qui fabrique des vaccins et fait don de 50 millions de dollars à 12 sociétés pharmaceutiques pour accélérer le développement d’un vaccin contre les coronavirus.

Lors de ses récentes apparitions dans les médias il semble convaincu que la crise du Covid19 lui donnera désormais l’occasion d’imposer ses programmes dictatoriaux de vaccination à tous les enfants et adultes Américains. »

Communiqué de Robert Kennedy le 09/04/2020

 

Gates souhaite des certificats numériques pour révéler qui a été testés ou vaccinés contre le Covid19.

Aux États-Unis, une pétition accessible depuis le 10 avril 2020 sur le site de la maison blanche peut être signée pour demander une enquête concernant les crimes de la fondation Gates contre l’humanité. Ici

Ce n’est pas étonnant puisque pendant sa campagne présidentielle Trump avait affirmé vouloir instaurer une commission d’enquête sur la sûreté des vaccins.   

En effet, aux États-unis les enfants paient un lourd tribut sanitaire :

  • 1 enfant sur 6 souffre de troubles du développement
  • 1 sur 36 d’autisme (vaccin ROR voir Vaxxed)
  • 54% souffrent de maladies chroniques

(Sources : magazine Nexus 119)

Pour faire face à cette montée des complications vaccinales dans ce pays qui est un fait et non une vue de l’esprit, il existe depuis les années 1980 un Tribunal des vaccins aux USA. ( site hrsa.gov) Le processus de plainte est simple :

  • Pétition auprès de la cour revendications fédérales des USA
  • Le personnel médical du département santé examine la pétition et fait une recommandation
  • Le département de la justice élabore un rapport, une analyse des faits qui est soumis à la cour fédérale des Etats-Unis
  • Le tribunal expert examine le rapport et statut sur le dossier avec audiences des 2 parties et éléments de preuves.
  • Le montant de la compensation financière  si il y ‘a lieu est alors fixé et la cour ordonne au département Américain de la santé de verser la somme.

De 2006 à 2018, 7 315 requêtes ont été déposées dont 5 107 indemnisées. 

Concernant le plan de vaccination mondiale de Gates, il est écrit dans un article de AltHealth works en date du 12/06/2020 que Bill Gates aurait demander une protection juridique des gouvernements car il estime que des milliers de personnes pourraient subir les effets indésirables du vaccin contre le Covid19. Ah bon ? Il est pas sûr de son vaccin ? Et le principe de précaution alors ? Source Ici

 

En 2011, la cour suprême des États-Unis a déclaré que :

« les vaccins étaient inévitablement dangereux »

 

Katryn Edwards qui dirige le programme de recherche vaccinale Vanderbilt à Nashville déclare dans le journal Américain Scientifique « Stat » du 27/07/2020 :

« Tous les vaccins contre le covid19 vont être réactogène »

Bien… ça c’est dit. Mais il y’a plusieurs niveaux de possible réaction du corps.

Fatigue, maux de tête, frissons ou bien autisme, paralysie faciale, narcolepsie ? 

hqdefault - Complications de la vaccination

 

 

En France

 

Nos médias en France ne parlent pas de ce sujet qui est clivant. Car si l’on remet en doute, si on ose se poser des questions sur le bien fondé de la vaccination on est taxé de complotiste ou bien faisant partie d’une secte…

La liberté d’expression et de penser n’est valable que pour ceux qui pensent correctement , c’est à dire ceux qui ont le pouvoir. 

Même si les preuves de la dangerosité de certains vaccins existent, elles sont niées par les principaux médias ,  ridiculisées par des journalistes télévisuels (qui n’ont que le nom) et méprisées par les instances du pouvoir.

Un exemple ? En mars 2019, c’est pas bien loin ça, les Philippines poursuivent en justice 6 responsables de Sanofi Pasteur concernant des décès d’enfants suite à l’injection d’un vaccin contre la Dengue. En fait le vaccin augmentait le risque sévère d’être infecté par la dengue sur les enfants jamais exposé à cette maladie. Si si… Voir Ici

7.3.18.vaccin Sanofi - Complications de la vaccination

Pourtant des scientifiques, des médecins émettent de sérieux doutes sur le fameux bénéfice/risque que l’on nous vend systématiquement concernant la politique vaccinale.

Voici quelques exemples factuelles qui  me semble t-il interrogent :

  • Le vaccin ROR ( rougeole oreillon rubéole) a été testé avant sa mise sur le marché , la fameuse AMM ( autorisation de mise sur le marché ) sur seulement 342 enfants sur un total de 1 000 personnes dont la moitié ont souffert d’effets secondaires graves ( troubles digestifs, infections des voies respiratoires supérieures). Malgré ces résultats, il a été commercialisé. Source Ici
  • Gardasil & Cervarix ( contre cancer du col de l’utérus) beaucoup plus de complications que les autres vaccins. Notamment augmentation pour celles qui ont été vaccinées de kyste ovariens et de cancer du col de l’utérus ! Source : Site du Dr Delépine et Source Ici  et Ici
  • Le professeur Fourtillan dénonce la présence d’aluminium dans les vaccins et certains médicaments à des taux dangereux pour l’homme. Source Ici   et Ici
  • Vaccin contre la grippe. Outre le fait d’attraper quand même la grippe ( ce qui est un comble pour une vaccination !) il y a également possibilité  de troubles neurologiques, péricardite… voir Ici

 

 

A savoir que fin juillet 2020 « le conseil scientifique » a donné son avis sur le futur super vaccin qui va tous nous sauvé du Covid19, le voici :

 

« La vaccination Covid19 est plus spécifiquement l’objet d’incertitudes qui peuvent nourrir des doutes sur l’efficacité » 

 

En gros, on est sûr de rien. Ni de son efficacité, ni de sa non-dangerosité pour l’être humain. Mais on va quand même le proposer et tant pis pour les effets secondaires indésirables….

 

40Béchamp Dieu 759x1024 1 - Complications de la vaccination
 

Si vous voulez lire des témoignages de gens ayant des séquelles irréversibles liés aux vaccins ou bien ayant perdus des enfants suite à leurs vaccinations c’est Ici 

Le docteur Pascal Trotta explique pourquoi certains vaccins sont dangereux dans la vidéo ci-dessous:

 

 

Le pharmacien Serge Rader dément l’affirmation que les vaccins sont sûrs et efficaces .

 

Les docteurs Delépine dans la vidéo ci-dessous parlent avec des chiffres à l’appui du futur scandale sanitaire du Gardasil.

 

 

Conférence des professeurs Joyeux et Montagnier sur les vaccins :

 

02 cad - Complications de la vaccination

 

Censure mondiale concernant les questions liées à la vaccination

 

En mai 2019, le PDG de Gavi ( labo financé par Gates ) a déclaré que le sentiment des gens anti-vaccin devait être censuré sur Internet.

Le 23/10/2019 , Mark Zuckerberg, le propriétaire de Facebook a témoigné devant le comité des services financiers de la chambre au congrès Américains.

Un député, membre du congrès de Floride Bill Posey a interrogé Zuckerberg sur la censure de l’information concernant les vaccins. En effet la liberté d’expression concernant les risques liés aux vaccins sur Facebook est mise à mal :

Posey : Vous croyiez qu’il était important de donner la parole aux gens ; Est-ce qu’une personne ne devrait pas avoir la possibilité d’exprimer une parole différente de la vôtre ? Les gens devraient pouvoir bénéficier des informations pour faire un choix éclairé non ?

Zuckerberg : Monsieur le député c’est ce que je fais… Et c’est pourquoi nous n’empêchons pas les gens d’afficher des informations sur leurs pages qui ne sont pas exactes. Nous ne sortons pas de notre ligne rédactionnelle en nous assurant que nos recommandations n’encouragent pas les gens à rejoindre ces groupes. Nous décourageons cela.

Posey : Comment découragez vous ces gens alors ?

Zuckerberg : Il existe un certain nombre de tactiques différentes. Par exemple si quelqu’un tape dans la zone de recherche quelque chose qui pourrait conduire à un contenu antiVaxx, nous ne lui recommandons pas cette recherche antivaxx. 

Source et vidéo Ici

Malheureusement ou heureusement pour le peuple, des voix et pas des moindres se font entendre de plus en plus concernant les complications vaccinales.

Les informations à ce sujet sont légions sur le net ( infovaccins.fr, Alis france, initiativescitoyennes.be Docteurdelepine.fr…) pour celui ou celle qui se posent des questions légitimes me semble t-il sur sa santé. 

Une pétition a été lancée par l’EFVV ( forum Européen de vigilance vaccinale) concernant la liberté vaccinale dans toute l’Europe . C’est Ici 

L’EFVV rassemble environ 20 pays Européen qui réclament :

  • L’abolition de la vaccination obligatoire
  • Que le principe de précaution soit appliqué en ce qui concerne la vaccination en Europe
  • Que les citoyens soient informés sur les vaccins et la vaccination correctement
  • Q’un système Européen efficace et indépendant d’enregistrement des effets secondaires vaccinaux soit établi. Mise en oeuvre d’une sécurité vaccinale.

A ce jour ( juillet 2020), la vaccination pour certains vaccins est obligatoire en :

  • Belgique
  • Bulgarie
  • Croatie
  • France
  • Grèce
  • Hongrie
  • Italie
  • Lettonie
  • Malte
  • Pologne
  • Portugal
  • République tchèque
  • Slovaquie
  • Slovènie

rapport parlementaire 2010 3 - Complications de la vaccination

De plus la Charte des droits fondamentaux de l’union Européenne affirme clairement :

« Le consentement libre et éclairé de la personne concerné doit être respecté dans le cadre de la médecine et de la biologie » ( article 3 p 9 )

Dans le cas d’obligation vaccinale cela revient à une violation de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Dans le code de Nuremberg :

« Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel »

 

Pour finir, il est à savoir qu’aucune étude officielle comparant la santé des enfants vaccinés à celle des enfants non vaccinés n’a été menée jusqu’à présent !

La vaccination me semble t-il doit être un choix individuel en toute connaissance de cause. Si elle devient obligatoire cela signifie que nos textes de lois censés  protéger l’ intégrité physique des citoyens sont niés. Et dans ce cas là, nous ne serions plus en démocratie mais en dictature.

Sources :

♣♣♣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *