Théâtre Ducourneau - Agen
France,  Lot et Garonne,  Nouvelle Aquitaine

Agen

Partager cet article :

Agen préfecture du Lot et Garonne en région Nouvelle Aquitaine est la capitale du pruneau. Sa population est d’environ 35 000 habitants. L’économie de l’Agenais repose sur l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire.

L’origine de la ville remonte au néolithique. Une tribu Celte, les Nitiobroges a occupé le site en 400 av JC en édifiant une place forte à 100 Mètres au dessus de la Garonne.

Puis vint successivement les Romains qui baptisèrent la ville Agédinum, puis les Vandales, les Wisigoths, les Francs , les Sarrazins et les Vikings.

A la suite de toutes ces invasions ,la ville au Moyen-âge se fortifie avec des remparts, des tours…

C’est une cité qui délimite les terres du Roi d’Angleterre en fait, les Ducs d’Aquitaine ( Richard cœur de lion) et celles du Roi de France.

Pendant les guerres de religion ( XVI siècle) le tribunal catholique d’inquisition s’installe à Agen. La Reine Margot y séjournera quelque temps. La ville connaîtra les horreurs dues aux guerres de religion dans les deux parties, catholiques et protestants. Ce n’est qu’en 1589 avec le roi Henri IV que cela cessera.

L’économie de la cité redeviendra prospère grâce à la Garonne vers le XVIII siècle avec le commerce des prunes séchées, du vin, des draps, des tissus…

4 9 1024x537 - Agen
Arcades – Agen
12 3 1024x479 - Agen
Boulevard de la république – Agen

L’artère commerçante de la ville est le boulevard de la république.



Théâtre Ducourneau

Théâtre à l’Italienne édifié en 1906. Il se trouve juste à coté du musée des beaux-arts.

1 19 1024x585 - Agen
Théâtre Ducourneau – Agen


Musée des beaux-arts

Réputé comme un des plus importants musée du Sud-Ouest avec ses collections Espagnoles (XVIII-XIX S) dont 5 tableaux de Goya, il abrite également des œuvres de Tintoret, Champaigne, Courbet, Caillebote…

2 10 1024x543 - Agen
Musée des beaux-arts – Agen


Maisons médiévales

3 9 - Agen
Maison à colombages – Agen
10 3 1024x552 - Agen
Maison médiévale Agen


Cathédrale Saint Caprais à Agen

L’histoire de la cathédrale commence avec la persécution des chrétiens sous Dioclétien en l’an 303. Les premiers martyrs Agenais sont Sainte Foy et Saint Caprais.

Au VI siècle Saint Dulcide, premier évêque d’Agen construit la chapelle Martrou pour abriter les reliques des ces Saints.

Au IX siècle l’église est rasée par les Vikings et au X siècle une nouvelle église est construite. ( aucun vestige)

C’est au XI et XII siècle que l’édification de la cathédrale se fait. Elle sera endommagée par les Albigeois (cathares).

Du XIV au XVI siècle elle subira les assauts de la guerre, des pillages, des incendies… Et à la révolution Française deviendra un magasin de fourrage.

L’apparence actuelle de la cathédrale date du XIX siècle avec une restauration complète de l’édifice ( clocher, peintures, vitraux, stalles, orgues…)

Elle est très belle et me fait penser à l’église Saint Paul de Nîmes de style Romano-byzantin.

Elle est située sur la route de Saint Jacques de Compostelle.

6 8 - Agen
Cathédrale Saint Caprais Agen
G0096274 1024x768 - Agen
Nef Cathédrale Saint Caprais Agen
G0066265 1024x768 - Agen
Chœur Cathédrale Saint Caprais Agen
G0076268 1024x768 - Agen
Cathédrale Saint Caprais Agen


L’église Sainte Foy à Agen

L’église Sainte Foy à Agen a abrité les reliques de la Sainte martyrisée dans la ville en 303. Ces reliques furent transportés à Conques en 866 afin de les protéger des attaques des Vikings.

L’église est reconstruite au XIII siècle, mais sa nef fut démolie en 1892 pour permettre la construction du boulevard menant à la gare.

7 6 - Agen
Église Sainte Foy Agen


L’église et le couvent des Jacobins

L’église est le seul vestige du couvent des Dominicains.

Datant du XIII siècle elle fut le témoin de grands événements de l’histoire de la ville :

  • 1279, les représentants du Roi de France remettent l’Agenais aux Anglais
  • 1340 Jean le Bon y prête serment
  • 1354 le Prince Noir y reçoit l’hommage de Gaston phoébus, comte de Foix

Les dominicains s’installèrent en ces lieux pour lutter contre le catharisme qui était bien implanté dans la région. Ils créèrent une université au sein du couvent qui rayonnait dans toute la région.

Le couvent abritera la Reine Margot en 1585 qui en fera une citadelle contre les protestants.

C’est à la révolution Française que le couvent est démoli, l’église transformé en écurie. De nos jours elle abrite des expositions du musée des beaux arts.

18 1 - Agen
Couvent Notre dame des Jacobins – Agen


15 2 - Agen
Église Saint Hilaire – Agen

L’église Saint Hilaire ou ancienne église des cordeliers date du XIV siècle.

♣♣♣

pdf - Agenprint - Agen
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *